Comment etre auto entrepreneur et salarie en meme temps ?

Si vous travaillez actuellement pour une entreprise, et que l’on vous a présenté l’opportunité de lancer un projet de création d’entreprise, vous pouvez le faire. Vous pouvez être à la fois salarié et auto entrepreneur, travailler dans une entreprise et posséder votre proprore micro entreprise.

Généralité concernant la pluriactivité

Le terme « pluriactivité » est défini comme un contribuable qui exerce une activité en tant que travailleur indépendant et une autre en tant que salarié. C’est-à-dire qu’il paiera des cotisations au régime général de la sécurité sociale et, à son tour, au régime spécial des travailleurs indépendants. Vous pourrez donc travailler en tant que salarié et être indépendant. Parfois, il est nécessaire de suivre des cours et une formation spécialisée pour optimiser vos compétences et garantir le développement de votre micro entreprise.  En tant que salarié, vous payez déjà des cotisations de sécurité sociale en tant que salarié. Par conséquent, lorsque vous décidez de vous inscrire en tant qu’indépendant tout en conservant votre emploi en tant que salarié, vous pouvez payer moins de cotisations d’indépendant.

Le regroupement d’une même activité au sein de deux sociétés n’est pas recommandé en raison du risque important d’appropriation. En effet, il n’y a aucune raison économique pour que deux entreprises exercent les mêmes activités, sauf le fait de tirer profit du régime favorable de l’auto-entreprise.

Les points à prendre en compte

En raison de la facilité de mise en œuvre et des nombreux avantages de l’auto-entreprise, de nombreux entrepreneurs choisissent ce système pour démarrer leur activité. Si vous travaillez dans le secteur privé, vous pouvez combiner votre travail avec la micro-entreprise, que vous ayez un emploi permanent, temporaire, stagiaire, à temps plein ou à temps partiel.

Le travailleur indépendant peut combiner les deux activités, mais au sein d’une entreprise distincte. Il n’est pas possible de créer deux auto-entreprises différentes, car cela signifierait créer deux sociétés individuelles, ce qui est impossible. En outre, la combinaison d’un travail indépendant avec un emploi à temps plein est pleinement autorisée par la loi, sauf dans des cas particuliers. Tout dépend de l’activité prévue ainsi que du libellé du contrat. Deux dispositions doivent être respectées : la clause d’exclusivité et la clause de concurrence. L’employeur ne peut pas interdire l’exercice d’une activité en dehors des heures de travail, pour autant que l’employé respecte certaines sections et conditions.

Il est important d’examiner les conditions d’exclusivité et de comprendre les limites et les restrictions de la combinaison avant de prendre une décision. Il est également conseillé de vérifier le contrat de travail pour voir s’il contient des clauses qui empêchent la coexistence du statut d’indépendant et de salarié dans l’entreprise. L’employeur peut imposer certaines restrictions au salarié, tant pendant qu’après le contrat de travail.

Une clause d’exclusivité, qui ne s’applique pas aux contrats de travail à temps partiel, oblige le salarié à travailler exclusivement pour son employeur pendant la durée du contrat et à ne pas exercer d’autre activité professionnelle rémunérée en dehors de l’entreprise. Le salarié est tenu d’exercer des activités qui ne sont pas en contradiction avec le principe de loyauté envers l’employeur. En d’autres termes, l’employé ne doit pas s’engager dans des activités qui sont en concurrence avec celles de l’employeur.

Related Post