Peuple de France-Revue de presse

jeudi 21 mars 2019

Sondage: Près de 9 Français sur 10 souhaitent un changement de politique

La majorité absolue des Français ayant pris part à un sondage Viavoice se sont prononcés pour l'inscription du référendum d'initiative citoyenne (RIC) dans la Constitution. De plus, 9 Français sur 10 souhaitent des changements dans la politique économique et sociale de la France suite au Grand débat.
La majorité absolue des Français ayant pris part à un sondage Viavoice se sont prononcés pour l'inscription du référendum d'initiative citoyenne (RIC) dans la Constitution. De plus, 9 Français sur 10 souhaitent des changements dans la politique économique et sociale de la France suite au Grand débat.

Alors que le Grand débat lancé par Emmanuel Macron est terminé, un sondage Viavoice publié mercredi 20 mars pour la Fondation Jean-Jaurès et La revue civique a interrogé des Français sur les mesures à adopter par les autorités.

Pour Bernard Borgialli, le gouvernement préfère l'affrontement au dialogue

Entretien du 21/3/2019 avec Bernard Borgialli, candidat LFI aux élections européennes. Il intervient sur le plateau de RT France pour parler de la volonté de Christophe Castaner de mobiliser les militaires de la force sentinelle pour l'acte 19 des Gilets jaunes.
Entretien du 21/3/2019 avec Bernard Borgialli, candidat LFI aux élections européennes. 

Il intervient sur le plateau de RT France pour parler de la volonté de Christophe Castaner de mobiliser les militaires de la force sentinelle pour l'acte 19 des Gilets jaunes.

Des décrocheurs de portraits d'Emmanuel Macron dans des mairies placés en garde à vue et leurs domiciles perquisitionnés

Le mouvement ANV-COP21 a lancé la campagne #SortonsMacron, consistant à chiper des portraits du président dans les mairies et les exposer au grand air pour le confronter symboliquement aux réalités. 21 personnes ont été mises en garde à vue depuis.
Le mouvement ANV-COP21 a lancé la campagne #SortonsMacron, consistant à chiper des portraits du président dans les mairies et les exposer au grand air pour le confronter symboliquement aux réalités. 21 personnes ont été mises en garde à vue depuis.

Après qu'ils ont décroché des portraits officiels d'Emmanuel Macron dans des mairies, dix militants du mouvement Action Non-Violente COP21, ainsi que le youtubeur Vincent Verzat, ont été entendus par la police le 21 mars, en Loire Atlantique et à Paris.

LE RELOGEMENT DES MIGRANTS EST UNE « PRIORITÉ GOUVERNEMENTALE »

« LE RELOGEMENT DES RÉFUGIÉS RESTE UNE PRIORITÉ GOUVERNEMENTALE POUR 2019  », SELON UNE CIRCULAIRE DU 4 MARS ÉMANANT DES MINISTRES DE L’INTÉRIEUR, DE LA COHÉSION DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT.
LES FRANÇAIS À LA RUE OÙ CEUX QUI SONT MAL-LOGÉS SERONT RAVIS DE L’APPRENDRE. 

« LE RELOGEMENT DES RÉFUGIÉS RESTE UNE PRIORITÉ GOUVERNEMENTALE POUR 2019  », SELON UNE CIRCULAIRE DU 4 MARS ÉMANANT DES MINISTRES DE L’INTÉRIEUR, DE LA COHÉSION DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT.

"Gilets jaunes": Brigitte Macron appelle à "l'arrêt de la violence"

L'épouse du chef de l'Etat Brigitte Macron a appelé à "l'arrêt de la violence" lors des manifestations des "gilets jaunes".
L'épouse du chef de l'Etat Brigitte Macron a appelé à "l'arrêt de la violence" lors des manifestations des "gilets jaunes".

"Personne n'oublie ce qui s'est passé" samedi sur les Champs-Elysées, à Paris.

Gilets jaunes acte 19: Castaner demande au nouveau préfet de police de Paris "une impunité zéro"

Le ministre de l'Intérieur a rappelé jeudi au nouveau préfet de police de Paris sa "première mission", "maintenir l'ordre public", et ce "dès samedi", lors de l'acte 19 des "gilets jaunes", l'exhortant à faire preuve d'une "impunité zéro" après les violences de samedi dernier sur les Champs-Elysées.
Le ministre de l'Intérieur a rappelé jeudi au nouveau préfet de police de Paris sa "première mission", "maintenir l'ordre public", et ce "dès samedi", lors de l'acte 19 des "gilets jaunes", l'exhortant à faire preuve d'une "impunité zéro" après les violences de samedi dernier sur les Champs-Elysées.

S'adressant à Didier Lallement, le préfet de police intronisé jeudi après le limogeage de Michel Delpuech

"Vous êtes devenus fous !": L'opposition fustige la décision de mobiliser la mission Sentinelle

Les effectifs de la mission Sentinelle doivent être mobilisés pour protéger des bâtiments officiels samedi, lors de la prochaine mobilisation des gilets jaunes.
Les effectifs de la mission Sentinelle doivent être mobilisés pour protéger des bâtiments officiels samedi, lors de la prochaine mobilisation des gilets jaunes. 

L'opposition a fustigé la décision de l'exécutif de mobiliser la mission antiterroriste militaire Sentinelle samedi lors des manifestations des gilets jaunes.

Le Sénat saisit la justice pour trois proches d'Emmanuel Macron en plus d'Alexandre Benalla et Vincent Crase

Le Sénat a finalement décidé ce jeudi de saisir la justice pour les cas d'Alexandre Benalla et de Vincent Crase pour des soupçons de faux témoignage. Trois autres hauts responsables de la présidence sont aussi concernés par cette demande pour vérifier "un certain nombre d'omissions."
Le Sénat a finalement décidé ce jeudi de saisir la justice pour les cas d'Alexandre Benalla et de Vincent Crase pour des soupçons de faux témoignage. Trois autres hauts responsables de la présidence sont aussi concernés par cette demande pour vérifier "un certain nombre d'omissions."

Le Sénat a finalement pris la décision de saisir la justice ce mercredi après la réunion de son Bureau. Cela concerne Alexandre Benalla et Vincent Crase, déjà mis en examen dans le cadre de l'enquête sur les violences du 1er mai.

Le prix de l'essence sera bientôt à son niveau d'avant le mouvement des gilets jaunes

Soumis à la hausse du cours du baril de pétrole, le prix du carburant dans les stations essence retrouvera dans les jours à venir le même niveau qu'en novembre dernier.
Soumis à la hausse du cours du baril de pétrole, le prix du carburant dans les stations essence retrouvera dans les jours à venir le même niveau qu'en novembre dernier.


C'est l'étincelle qui avait allumé le feu des gilets jaunes : le prix de l'essence. En atteignant des niveaux plus vus depuis quatre ans à l'automne dernier, il avait coalisé la colère de Français qui s'estimaient étouffés par les taxes.

Général Vincent Desportes : « Cette décision d’utiliser Sentinelle est politiquement et humainement dangereuse »

Le général Vincent Desportes analyse la décision et les risques d’utiliser les militaires de l’opération Sentinelle pour les manifestations de samedi prochain : « On risque de se retrouver dans des situations compliquées. »
Le général Vincent Desportes analyse la décision et les risques d’utiliser les militaires de l’opération Sentinelle pour les manifestations de samedi prochain : « On risque de se retrouver dans des situations compliquées. »

Emmanuel Macron a déclaré, ce matin, que des militaires du dispositif Sentinelle remplaceraient les forces de police et de gendarmerie pour garder des points statiques. Est-ce une pratique courante dans la gestion de manifestation ?

Vidéo. Brigitte Macron copieusement huée lors d’un match caritatif

Invitée pour le coup d’envoi d’une rencontre caritative organisée par le Variétés Club de France, la première dame a dû s’abstenir pour faire cesser la bronca.
Invitée pour le coup d’envoi d’une rencontre caritative organisée par le Variétés Club de France, la première dame a dû s’abstenir pour faire cesser la bronca.

Mercredi 20 janvier, Brigitte Macron était l’invitée du match caritatif entre équipes mixtes du Variétés Club de France pour donner le coup d’envoi de la rencontre au stade Auguste-Delaune de Reims.

Acte 18 des Gilets jaunes: «Si Castaner avait un peu d'honneur, il proposerait sa démission»

Jean-Lin Lacapelle (RN): «Si Castaner avait un peu de courage et d'honneur, celle d'un homme d'Etat, il proposerait sa démission et partirait la tête haute.»
Jean-Lin Lacapelle (RN): «Si Castaner avait un peu de courage et d'honneur, celle d'un homme d'Etat, il proposerait sa démission et partirait la tête haute.»

«Je ne respecte pas l'homme car c'est un signe de lâcheté d'avoir pris comme fusible le préfet de police»

Un ancien préfet affirme que « dans certains territoires de la République, la population a été remplacée »

40 ans de carrière au cœur des banlieues, État des lieux d’une enfance en HLM. Tel est le titre du livre choc de Michel Aubouin, ancien Préfet, ancien sous-préfet, ayant mené une grande carrière au sein du Ministère de l’Intérieur.
40 ans de carrière au cœur des banlieues, État des lieux d’une enfance en HLM. Tel est le titre du livre choc de Michel Aubouin, ancien Préfet, ancien sous-préfet, ayant mené une grande carrière au sein du Ministère de l’Intérieur.

Autant dire que les révélations et les constats qu’il fait dans son livre ne pourront pas être taxés d’extrémisme, de complotisme, de mensongers. C’est un serviteur de la République qui parle, qui déballe même, et qui fait le récit d’une situation explosive qui se trame dans nos banlieues.

Pour près de 40% des Français, une révolution est nécessaire pour améliorer la situation du pays.

Un récent sondage Ifop montre que pour près de 40% de la population, une révolution est nécessaire pour améliorer la situation du pays. Les Français sont en outre «déçus» par l’état de leur nation et s’attendent à une opposition forte entre le peuple et les élites.
Un récent sondage Ifop montre que pour près de 40% de la population, une révolution est nécessaire pour améliorer la situation du pays. Les Français sont en outre «déçus» par l’état de leur nation et s’attendent à une opposition forte entre le peuple et les élites.


Pour 39% des Français, il faudrait une révolution pour changer la situation du pays, tandis que 50% considèrent plutôt qu'il faudrait un programme de réformes, selon un sondage Ifop pour Atlantico. Seuls 3% des Français estiment qu'il n'y a pas besoin de changements.

mercredi 20 mars 2019

Le débat de Macron avec les intellectuels descendu en flamme par l'un des participants

Invitée au débat d'Emmanuel Macron avec d'autres intellectuels, la sociologue Dominique Méda en est ressortie pour le moins frustrée, estimant que ces derniers avaient été «pris en otage» par un président qui n'a fait qu'«asséner ses convictions».
Invitée au débat d'Emmanuel Macron avec d'autres intellectuels, la sociologue Dominique Méda en est ressortie pour le moins frustrée, estimant que ces derniers avaient été «pris en otage» par un président qui n'a fait qu'«asséner ses convictions».

«Après celui avec les maires, c’était au tour des intellectuels de tomber dans le piège : car de débat il n’y en eut point» :

Sondage: Les Gilets jaunes, toujours soutenus par une majorité de Français

Ceux qui s’échinent depuis quatre mois à caricaturer les Gilets jaunes en émeutiers ensauvagés, en factieux, en antisémites-racistes-homophobes, n’arrivent pas à ébranler significativement l’opinion.
Ceux qui s’échinent depuis quatre mois à caricaturer les Gilets jaunes en émeutiers ensauvagés, en factieux, en antisémites-racistes-homophobes, n’arrivent pas à ébranler significativement l’opinion. 

Selon un sondage Viavoice publié ce mercredi, une majorité de Français (57%) reste solidaire de la révolte populaire, unanimement décriée par le Système et ses commentateurs. 10% des sondés se disent Gilets jaunes et 47% disent les soutenir.

Marine Le Pen: "On ne répond pas à la souffrance d'un peuple par une réponse policière"

"On ne répond pas à la souffrance d'un peuple par une réponse policière", a estimé mardi Marine Le Pen à propos des mesures annoncées par le gouvernement après un regain de violences lors de la manifestation de samedi des "gilets jaunes".
"On ne répond pas à la souffrance d'un peuple par une réponse policière", a estimé mardi Marine Le Pen à propos des mesures annoncées par le gouvernement après un regain de violences lors de la manifestation de samedi des "gilets jaunes".

"Est-ce qu'il y a des gilets jaunes qui se sont radicalisés? Bien sûr que oui. Ils se sont radicalisés parce que 18 fois de suite ils n'ont eu aucune écoute du pouvoir politique

L'armée sera mobilisée pour l’acte XIX des « gilets jaunes »

Les effectifs de Sentinelle seront chargés de protéger les bâtiments officiels, tandis que des brigades anticasseurs seront déployées sur le terrain.
Les effectifs de Sentinelle seront chargés de protéger les bâtiments officiels, tandis que des brigades anticasseurs seront déployées sur le terrain.

La mission antiterroriste militaire Sentinelle sera mobilisée de manière « renforcée » samedi dans le cadre des manifestations des « gilets jaunes »

Jordan Bardella (RN) voit "une substitution de populations" dans certains quartiers

La tête de la liste du Rassemblement national aux élections européennes, Jordan Bardella, a considéré mercredi qu'il existait "une substitution de populations" dans un certain nombre de quartiers, sans pour autant souscrire à la théorie du "grand remplacement".
La tête de la liste du Rassemblement national aux élections européennes, Jordan Bardella, a considéré mercredi qu'il existait "une substitution de populations" dans un certain nombre de quartiers, sans pour autant souscrire à la théorie du "grand remplacement".

"Oui, dans un certain nombre de quartiers, aujourd'hui, il y a une substitution de populations", a fait valoir le candidat du RN,

Articles à lire aussi