Peuple de France-Revue de presse

mardi 23 avril 2019

1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"

Alors qu'Emmanuel Macron va dévoiler ses mesures ce jeudi, dans le cadre d'une conférence de presse, à l'occasion de la fin du Grand débat national, les Gilets jaunes ont l'intention de se mobiliser massivement pour le 1er mai. Des blacks blocs et des casseurs pourraient également s'immiscer au cœur des cortèges.
Alors qu'Emmanuel Macron va dévoiler ses mesures ce jeudi, dans le cadre d'une conférence de presse, à l'occasion de la fin du Grand débat national, les Gilets jaunes ont l'intention de se mobiliser massivement pour le 1er mai. Des blacks blocs et des casseurs pourraient également s'immiscer au cœur des cortèges.

La manifestation parisienne du 1er mai pourrait être une date importante pour les Gilets jaunes dans le cadre des rassemblements syndicaux traditionnels, liés à la fête du travail.

Le cri d'alarme de l'Observatoire du patrimoine religieux

Alors que les promesses de dons pour reconstruire Notre-Dame de Paris se portent à un milliard d’euros, l’Observatoire du patrimoine religieux a rappelé que 500 édifices religieux étaient menacés.
Église St-Hilaire à Niort
Alors que les promesses de dons pour reconstruire Notre-Dame de Paris se portent à un milliard d’euros, l’Observatoire du patrimoine religieux a rappelé que 500 édifices religieux étaient menacés.

Le terrible incendie qui a ravagé en partie Notre-Dame lundi 15 avril a un peu plus rappelé la fragilité du patrimoine architectural français.

Remboursement de la CSG pour les retraités: "Ça ne va pas nous mener très loin"

Si pas moins de 3,8 millions de foyers vont recevoir un remboursement du "trop prélevé" de CSG, tous les retraités concernés ne se satisfont pas de ce geste et attendent une revalorisation globale des pensions.
Si pas moins de 3,8 millions de foyers vont recevoir un remboursement du "trop prélevé" de CSG, tous les retraités concernés ne se satisfont pas de ce geste et attendent une revalorisation globale des pensions.


C'était l'une des annonces faites le 10 décembre dernier par Emmanuel Macron pour désamorcer la colère des gilets jaunes :

Nathalie Loiseau s'est présentée sur une liste d'extrême droite lorsqu'elle était étudiante

Tête de liste LaREM aux européennes, Nathalie Loiseau se présente comme le principal barrage à l’extrême droite. Dans sa jeunesse pourtant, elle fut candidate aux élections étudiantes de Sciences-Po Paris, sous l’étiquette de l’UED, un syndicat né sur les cendres du GUD et prônant l’union des droites.
Tête de liste LaREM aux européennes, Nathalie Loiseau se présente comme le principal barrage à l’extrême droite. Dans sa jeunesse pourtant, elle fut candidate aux élections étudiantes de Sciences-Po Paris, sous l’étiquette de l’UED, un syndicat né sur les cendres du GUD et prônant l’union des droites. 

C’est ce qu’a révélé le site Médiapart ce lundi soir. De son côté, la candidate a reconnu "une erreur".

«Ne vous suicidez pas !» : ces slogans de Gilets jaunes qui peinent à attirer l'attention médiatique

L'affaire du fameux «Suicidez-vous !», scandé par certains manifestants lors de l'acte 23, occupe dorénavant une place de choix au sein des médias. Pourtant, ces propos ne sauraient résumer l'état d'esprit général du mouvement.
L'affaire du fameux «Suicidez-vous !», scandé par certains manifestants lors de l'acte 23, occupe dorénavant une place de choix au sein des médias. Pourtant, ces propos ne sauraient résumer l'état d'esprit général du mouvement.

Un tel buzz médiatique aurait-il pu biaiser la réalité, en offrant une place démesurément importante à cette vidéo, au détriment de messages plus fédérateurs vis-à-vis des forces de l'ordre ?

lundi 22 avril 2019

Pour Christophe Barbier : "Il y a eu bien pire" que les violences policières de ces derniers jours

Selon l'éditorialiste politique de BFM TV, la position ambiguë de certains leaders des gilets jaunes face aux violences verbales contre la police samedi dernier n'est pas justifiée.
Selon l'éditorialiste politique de BFM TV, la position ambiguë de certains leaders des gilets jaunes face aux violences verbales contre la police samedi dernier n'est pas justifiée.

"La haine anti-flic elle est là depuis longtemps bien avant les gilets jaunes."

Acte 23 des gilets jaunes : le journaliste Gaspard Glanz présenté à la justice

Le journaliste Gaspard Glanz a été présenté lundi au tribunal de Paris. Il a été interpellé samedi lors de l'acte 23 des "gilets jaunes".
Archive.
Le journaliste Gaspard Glanz a été présenté lundi au tribunal de Paris. Il a été interpellé samedi lors de l'acte 23 des "gilets jaunes".

Le journaliste indépendant Gaspard Glanz, interpellé samedi lors de l'acte 23 des "gilets jaunes", a été présenté lundi au tribunal de Paris où il devait se faire remettre une convocation pour une audience ultérieure.

Le cimetière de Saint-Julien-de-Cassagnas profané

Des croix cassées et renversées sur une soixantaine de tombes ont été découvertes ce lundi matin dans un cimetière du Gard, à Saint-Julien-de-Cassagnas, a fait savoir le sous-préfet d'Alès, Jean Rampon.
Des croix cassées et renversées sur une soixantaine de tombes ont été découvertes ce lundi matin dans un cimetière du Gard, à Saint-Julien-de-Cassagnas, a fait savoir le sous-préfet d'Alès, Jean Rampon. 

Ces profanations ont été constatées tôt dans la matinée par une personne venue se recueillir sur les

Un auditeur Gilet Jaune accuse Bourdin d'être «à la solde du gouvernement»

Suite à la polémique du week-end sur des manifestants ayant scandé «Suicidez-vous» à l'endroit des forces de l'ordre lors de l'Acte XXIII ce samedi, Patrick (Gilet Jaune de 66 ans) dénonce le traitement du mouvement sur la chaîne “de propagande” de Jean-Jacques Bourdin.
Suite à la polémique du week-end sur des manifestants ayant scandé «Suicidez-vous» à l'endroit des forces de l'ordre lors de l'Acte XXIII ce samedi, Patrick (Gilet Jaune de 66 ans) dénonce le traitement du mouvement sur la chaîne “de propagande” de Jean-Jacques Bourdin. 


«Franchement M. Bourdin, il serait bien que l'ensemble des journalistes retrouvent leur éthique, soient objectifs et plus à la solde du gouvernement qui vous corrompt.»

Video. Un CRS matraque une Gilet jaune à la tête et la laisse inconsciente au sol

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre un CRS en train de courir en direction des manifestants et matraquer une Gilet jaune qui était sur son passage. Alors que la femme est au sol, ses collègues continuent de courir en l’enjambant.
Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre un CRS en train de courir en direction des manifestants et matraquer une Gilet jaune qui était sur son passage. Alors que la femme est au sol, ses collègues continuent de courir en l’enjambant.


Courant à vive allure vers les manifestants durant l'acte 23 des Gilets jaunes, un CRS a donné un coup de matraque à une manifestante qui était sur son passage en la faisant chuter au sol.

Des Gilets jaunes manifestent devant le domicile des Macron au Touquet

Dimanche soir, quelques Gilets jaunes sont venus manifester devant la villa du couple Macron au Touquet. Ils ont été rapidement exfiltrés par les policiers.
Dimanche soir, quelques Gilets jaunes sont venus manifester devant la villa du couple Macron au Touquet. Ils ont été rapidement exfiltrés par les policiers.

Les manifestants scandaient des slogans parmi lesquels :

Sondage: 54% des Français sont opposés à l'idée de "travailler plus"

Emmanuel Macron devait évoquer l'idée de "travailler plus" ce lundi dans un discours de clôture du Grand Débat National. Un sondage Ifop pour le JDD indique que 54% des Français sont contre l'idée, mais les résultats diffèrent beaucoup notamment en fonction de l'âge et de la profession.
Emmanuel Macron devait évoquer l'idée de "travailler plus" ce lundi dans un discours de clôture du Grand Débat National. Un sondage Ifop pour le JDD indique que 54% des Français sont contre l'idée, mais les résultats diffèrent beaucoup notamment en fonction de l'âge et de la profession.

54% des Français sont contre l'idée d'Emmanuel Macron de "travailler plus", selon un sondage Ifop* pour le JDD paru ce dimanche.

Jordan Bardella : « Le macronisme, c'est le déclassement et la dépossession »

La jeune tête de liste du Rassemblement national pour les élections européennes est l'invité du grand entretien politique du « Point ».
La jeune tête de liste du Rassemblement national pour les élections européennes est l'invité du grand entretien politique du « Point ».


Qu'avez-vous pensé de l'allocution télévisée d'Emmanuel Macron ?

Tué pour son téléphone: Il se prénommait Philippe, il avait 70 ans, et les médias font silence

Ce douze avril, sa route croisa celle de deux individus qui n’avaient qu’un but : l’agresser pour le voler, au besoin en lui prenant la vie.
Ce douze avril, sa route croisa celle de deux individus qui n’avaient qu’un but : l’agresser pour le voler, au besoin en lui prenant la vie.


Il se prénommait Philippe, il venait d’avoir 70 ans et vivait dans un

Sergio Coronado LFI à Jean-Michel Aphatie: «Vous êtes une caricature d'éditorialiste»

Jean-Michel Aphatie s'est fait massacrer hier par Sergio Coronado, après s'être déjà fait humilier par Gilles-William Goldnadel il y a 2 semaines.
Jean-Michel Aphatie s'est fait massacrer hier par Sergio Coronado, après s'être déjà fait humilier par Gilles-William Goldnadel il y a 2 semaines. 

«Ça fait longtemps que vous ne pratiquez pas votre métier de journaliste. Vous êtes une caricature d'éditorialiste.»

Grand débat: Nicolas Bay dénonce le «grand monologue d’Emmanuel Macron»

Entretien du 21/04/2019 avec Nicolas Bay, eurodéputé, candidat liste RN aux européennes. Pour RT France, il réagit aux thèmes liés à la crise des Gilets jaunes.
Entretien du 21/04/2019 avec Nicolas Bay, eurodéputé, candidat liste RN aux européennes. Pour RT France, il réagit aux thèmes liés à la crise des Gilets jaunes. 


L’acte 23 et les violences qui ont émaillé cette journée de mobilisation mais aussi les conclusions attendues du grand débat national d’Emmanuel Macron.

Plusieurs journalistes arrêtés ou blessés lors de l'acte 23 des Gilets jaunes

Selon plusieurs sources, les forces de l'ordre ont procédé à au moins deux arrestations de journalistes. Certains d'entre eux ont également dénoncé les violences dont ils auraient été victimes en marge de la manifestation des Gilets jaunes.
Selon plusieurs sources, les forces de l'ordre ont procédé à au moins deux arrestations de journalistes. Certains d'entre eux ont également dénoncé les violences dont ils auraient été victimes en marge de la manifestation des Gilets jaunes.

A Paris, la situation a été tendue aux abords de la place de la République lors de l'acte 23 des Gilets jaunes le 20 avril.

dimanche 21 avril 2019

Pour les journalistes, les catholiques sont devenus une « communauté »

Ils répètent et répètent « la communauté catholique » : des mots frelatés et empoisonnés. Pourquoi le disent-ils ? Parce que, pensent-ils, ça met toutes les croyances à égalité.
Ils répètent et répètent « la communauté catholique » : des mots frelatés et empoisonnés. Pourquoi le disent-ils ? Parce que, pensent-ils, ça met toutes les croyances à égalité.

Ouvrez vos téléviseurs. Des fidèles prient devant Notre-Dame. Le préposé aux commentaires lâche un « la communauté catholique se recueille ».

Les médecins révoltés par l’obligation de ficher les Gilets jaunes blessés

En France, les médecins dénoncent l’existence d’un fichage des patients Gilets jaunes soignés dans les hôpitaux, affirmant qu’on leur demande de faire de la délation. Le Conseil national de l'Ordre des médecins vient de saisir la Direction générale de la santé et la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL).
En France, les médecins dénoncent l’existence d’un fichage des patients Gilets jaunes soignés dans les hôpitaux, affirmant qu’on leur demande de faire de la délation. Le Conseil national de l'Ordre des médecins vient de saisir la Direction générale de la santé et la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL).

Le Gilet jaune qui a eu sa main arrachée par une grenade près de l'Assemblée nationale début février a porté plainte vendredi 19 avril après avoir appris dans la presse l'existence d'un fichage des

Articles à lire aussi