Peuple de France : Sevran: des enseignants fuient leur logement de fonction à cause des dealers

mercredi 4 septembre 2019

Sevran: des enseignants fuient leur logement de fonction à cause des dealers

A Sevran, deux enseignants ont quitté leur appartement de fonction parce qu’il est situé dans un immeuble gangrené par le trafic.
Un quartier de Sevran. (Illustration.)

A Sevran, deux enseignants ont quitté leur appartement de fonction parce qu’il est situé dans un immeuble gangrené par le trafic.


Lassés par le trafic de drogue, les instits ont fini par déménager.
A Sevran, en bordure de l'école élémentaire Marie-Curie, au 8 rue Pierre-Brossolette dans le quartier Rougemont, un bâtiment d'appartements de fonction dédiés en partie aux enseignants… n'en abrite plus aucun. Virés par les dealers.

« Les deux derniers qui y habitaient sont partis dans le courant de l'année scolaire 2018-2019. Ils ont été relogés ailleurs dans la ville », confirme-t-on dans l'entourage du maire Stéphane Blanchet (SE).

Les habitants aussi en ont « ras-le-bol ». « Symboliquement, c'est terrible : cela donne l'impression qu'à Sevran, le shit est plus fort que l'éducation », râle un trentenaire croisé devant l'école maternelle. Un autre riverain dit « comprendre » que les professeurs n'aient pas eu envie d'habiter dans un bâtiment rythmé par le trafic.


Ce mardi matin, dans l'une des écoles de ce groupe scolaire, on nous confirme que « le trafic de drogue, le bruit à toute heure, le squat de certains appartements, l'insalubrité, ont eu raison de la patience de ces enseignants ».

[...]

En savoir plus sur leparisien.fr


Sur le même thème lire aussi:

1 commentaire:

  1. heureusement qu'il y a encore les socialistes pour aidé les truands , iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiha*

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi