Peuple de France : Au Sénégal, une école catholique refuse d'admettre des élèves musulmanes voilées

jeudi 5 septembre 2019

Au Sénégal, une école catholique refuse d'admettre des élèves musulmanes voilées

"La rentrée scolaire a été mouvementée hier à l'Institution Sainte Jeanne d’Arc de Dakar. La direction de cet établissement privé catholique a mis à exécution sa menace de ne pas accueillir les élèves voilées. Ces dernières ont été exclues des salles de classe, en dépit des mises en garde du ministère de l’Education", note le site Enquête Plus.
Une femme voilée. Image d'illustration

"La rentrée scolaire a été mouvementée hier à l'Institution Sainte Jeanne d’Arc de Dakar. La direction de cet établissement privé catholique a mis à exécution sa menace de ne pas accueillir les élèves voilées. Ces dernières ont été exclues des salles de classe, en dépit des mises en garde du ministère de l’Education", note le site Enquête Plus.


"Nous sommes huit élèves, toutes voilées, à n'avoir pas été admises dans l'école aujourd'hui. Nous avons d'abord été regroupées, puis nos parents ont été appelés pour qu'ils viennent nous chercher." Une élève de terminale à l'AFP

La lycéenne fréquente depuis quatre ans l'établissement et portait jusqu'alors le voile à l'école. Mardi 3 septembre déjà, à l'accueil des élèves du primaire et du collège, les jeunes filles "voilées ont été appelées à se retirer dans une salle par les responsables de l'école, qui ont ensuite appelé les parents pour venir les rechercher", a rapporté l'un des parents d'élèves, Mohamed Rose, alors que deux policiers en uniforme surveillaient les entrées de l'école.

La direction de l'Institution Sainte Jeanne d’Arc (ISJA) a envoyé un message aux parents dans lequel elle précise que la "Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny", dont elle dépend, a décidé que la "tenue autorisée (...) se composera, à partir de la rentrée de septembre 2019, de l'uniforme habituel, avec une tête découverte, aussi bien pour les filles que les garçons". 

Tout en affirmant que l'école, créée en 1939, continue à accueillir des "personnes de toutes origines, cultures et croyances, sans exclusion", le texte demande "à tous les élèves, lorsqu'ils rentrent dans l'établissement, de respecter l'identité de l'école, en partie définie par la tenue". Ce règlement est "conforme à ce qui a toujours été observé" dans les 57 pays où la congrégation a des établissements, notamment en Afrique de l'Ouest.


[...]

En savoir plus sur francetvinfo.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ La Tunisie bannit le niqab des institutions publiques pour raisons de sécurité

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi