Peuple de France : Les riverains excédés par les nouveaux camps de migrants à Calais

mardi 10 septembre 2019

Les riverains excédés par les nouveaux camps de migrants à Calais

Le démantèlement d’un campement a été reporté dans la ville après que les migrants ont eu vent du projet.

Le démantèlement d’un campement a été reporté dans la ville après que les migrants ont eu vent du projet.


Les tentes de migrants sont de retour à Calais. Selon une information de La Voix du Nord, un démantèlement devait être opéré ce mardi 10 septembre ou le mercredi 11. Mais il n’aura finalement pas lieu.
Les migrants ont eu vent de l’opération de grande ampleur et ont déserté la zone avant toute opération. Cependant, pour les riverains de la rue des Huttes à Calais ou ceux de la route de Gravelines, ce départ des migrants n’est que temporaire. Ils craignent qu’ils ne soient partis pour mieux revenir après. Surtout, leur présence pose toujours problème. « Les migrants jettent leurs déchets n’importe où et ça nous amène des rats », raconte l’un d’entre eux interrogé par La Voix du Nord. Des nuisances, de la saleté, mais également de l’insécurité, comme le dénoncent d’autres habitants. « Ils jouent au foot la nuit au milieu de la route » jusqu’à allumer des feux dans les espaces verts. « S’ils ne les maitrisent pas, c’est très dangereux » s’agace un homme.

Selon une autre habitante qui réside de l’autre côté de la rocade, endroit même où était installée la « jungle » entre 2015 et 2016 (et qui avait accueilli 8 000 migrants), les implantations « sauvages » sont de retour. « C’est reparti comme avant »........

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi