Peuple de France : Une trentaine de pharmacies cambriolées depuis juillet par des mineurs étrangers isolés dans l'Essonne

jeudi 5 septembre 2019

Une trentaine de pharmacies cambriolées depuis juillet par des mineurs étrangers isolés dans l'Essonne

Ces faits commis pour la plupart par des mineurs étrangers isolés laissent policiers et magistrats désemparés.

Ces faits commis pour la plupart par des mineurs étrangers isolés laissent policiers et magistrats désemparés.


Depuis quelques mois, plusieurs dizaines de pharmacies ont été victimes de ce type de délits en Essonne. Et la liste ne cesse de s'allonger dans le département et en Ile-de-France. « C'est un phénomène en recrudescence surtout en grande couronne », indique Alain Marcillac, le référent sécurité du conseil national de l'ordre des pharmaciens. L'Essonne et les Yvelines sont les deux départements les plus touchés. »

« Tout ça pour des sommes qui en moyenne ne dépasse pas les 100 € », se désole ce professionnel, qui rappelle que les pharmacies ont, en général, très peu d'espèces dans leur tiroir-caisse.


Et le phénomène perdure. « La grande majorité de ces cambriolages est l'œuvre de mineurs isolés étrangers, rapporte une source policière. Leur suivi judiciaire est très compliqué. Souvent, lorsqu'ils sont interpellés, ils sont relâchés dans la journée, faute d'éléments qui pourraient prouver une récidive. Dès qu'ils sont libérés, ils sont remis à un foyer, d'où ils s'enfuient assez régulièrement. Et tout cela recommence sans cesse. »

« C'est une problématique compliquée à gérer, confirme-t-on du côté de la gendarmerie de l'Essonne. Souvent ces jeunes sont téléguidés depuis la petite couronne ou Paris. Et en général, ils sont assez rodés pour nous échapper. » Autre difficulté pour les forces de l'ordre : les moyens de transport utilisés par ces jeunes cambrioleurs. « Ils empruntent les transports en commun, poursuit la gendarmerie. Ce qui fait qu'ils arrivent à se fondre facilement dans la masse, repartir vite et changer facilement de secteur. » Des mineurs, non-véhiculés, qui prendraient souvent les premiers RER et qui s'attaqueraient la plupart du temps aux pharmacies proches des gares.

[...]

En savoir plus sur leparisien.fr


Sur le même thème lire aussi:

1 commentaire:

  1. pendant ce temps la,que font Castaner,et son demi chef Macron. Et bien chers francais,vous en doutiez peut etre (c(rdt vrai que pour la plupart vous etes encore enfumé par les dienieres élections=Qu'elle connerie vous avez vous fait. Et bien le pouvoir s'en fout/Il accepte les deals dans les banlieux et ne protege pas les pharmacies. A vous de juger En France l'Africain sous Macron est devenu prioritaire. C'et vrai que virilement ils ne sont pas mal. Je n'ai pas eu l'occasion de m'en rendr compte.Personnellement je prefere une belle francaise qu'un cuk noir.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi