Peuple de France : Les "mutilations des manifestants, marque indélébile du quinquennat Macron", estime Marine Le Pen

dimanche 8 septembre 2019

Les "mutilations des manifestants, marque indélébile du quinquennat Macron", estime Marine Le Pen

En pleine rentrée politique dans son fief d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), la présidente du Rassemblement national a vivement critiqué la gestion gouvernementale de la crise des "gilets jaunes".

En pleine rentrée politique dans son fief d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), la présidente du Rassemblement national a vivement critiqué la gestion gouvernementale de la crise des "gilets jaunes". 


Une rentrée offensive contre Emmanuel Macron. Marine Le Pen a dénoncé, dimanche 8 septembre,
les "dérives antidémocratiques" et "impardonnables" du gouvernement lors des manifestations des "gilets jaunes" depuis un an, les "mutilations des manifestants" constituant, selon elle, la "marque indélébile du quinquennat Macron".

"Les mutilations des manifestants de l'année dernière, tragiques faits d'armes de l'indigne Chritophe Castaner, restent une marque indélébile du quinquennat Macron", a-t-elle lancé.

Pour Marine Le Pen, "la faute politique" de ce gouvernement est aussi "d'avoir mis en œuvre un projet pour ceux qui ont réussi, tout en ignorant, voire méprisant, ceux qui aux yeux du président ne seraient rien".

[...]

En savoir plus sur francetvinfo.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Gilets jaunes. Marine Le Pen dénonce « le mépris » du gouvernement

➜ Marine Le Pen dénonce "une société livrée à l'ensauvagement"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi