Peuple de France : Municipales : les militants dénoncent l'autoritarisme chez LREM et lancent leur courant interne

vendredi 6 septembre 2019

Municipales : les militants dénoncent l'autoritarisme chez LREM et lancent leur courant interne

300 membres du parti présidentiel lancent leur courant ce week-end lors du "Campus" de La République en marche. Ils dénoncent la verticalité du mouvement et les investitures pour les élections municipales.

300 membres du parti présidentiel lancent leur courant ce week-end lors du "Campus" de La République en marche. Ils dénoncent la verticalité du mouvement et les investitures pour les élections municipales. 


Les premières investitures pour les municipales ont mis le feu aux poudres.


Des militants très investis considèrent qu’ils ont été méprisés et injustement écartés. La verticalité de LREM est décriée en interne et les "marcheurs libres" promettent de monter une association et de créer un label "marcheurs libres" pour aider les éventuelles candidatures dissidentes.






[...]

En savoir plus sur europe1.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ «méprisés» «simulacre de démocratie», deux ex-marcheurs dégoûtés par La République en marche

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi