Peuple de France : Mesures d'Agnès Buzyn pour les urgences : des "mesures gadgets", selon médecins urgentistes de France

mardi 10 septembre 2019

Mesures d'Agnès Buzyn pour les urgences : des "mesures gadgets", selon médecins urgentistes de France

Christophe Prudhomme, porte-parole de l'association des médecins urgentistes de France, dénonce des mesures qui sont pour la plupart des "gadgets".

Christophe Prudhomme, porte-parole de l'association des médecins urgentistes de France, dénonce des mesures qui sont pour la plupart des "gadgets".


"Nous sommes très déçus. Ce n'est pas à la hauteur des enjeux. La crise est grave, profonde", a expliqué lundi 9 septembre sur franceinfo Christophe Prudhomme, porte-parole de l'association des
médecins urgentistes de France, après les nouvelles mesures dévoilées par Agnès Buzyn pour répondre à la crise des urgences. La ministre de la Santé, a annoncé notamment le déblocage de "plus de 750 millions d'euros" et la création du SAS (Service d'accès aux soins) "pour répondre à toute heure à la demande des Français".

"C'est l'ensemble du système de santé qui dysfonctionne. Il va falloir plus que ces quelques mesures qui pour certaines sont des gadgets", a estimé Christophe Prudhomme. Selon lui, "la ministre a mis beaucoup de temps à répondre. Quand on laisse pourrir un mouvement, le niveau d'exigence augmente. La situation s'est dégradée entre le début du mouvement et aujourd'hui."

[...]

En savoir plus sur francetvinfo.fr


Sur le même thème lire aussi:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi