Peuple de France : Un manifestant aurait bel et bien été étranglé par la BAC à Nantes, selon une nouvelle vidéo

jeudi 5 septembre 2019

Un manifestant aurait bel et bien été étranglé par la BAC à Nantes, selon une nouvelle vidéo

Dans une nouvelle vidéo, on peut voir un agent de la BAC étouffer un manifestant préalablement arrêté, à Nantes le 3 août. Les images mettraient à mal la version des forces de l'ordre, qui évoquaient un problème respiratoire lié au gaz lacrymogène.
Image d'archive

Dans une nouvelle vidéo, on peut voir un agent de la BAC étouffer un manifestant préalablement arrêté, à Nantes le 3 août. Les images mettraient à mal la version des forces de l'ordre, qui évoquaient un problème respiratoire lié au gaz lacrymogène.


Une nouvelle vidéo dévoilée par Mediapart le 3 septembre semble contredire la version de la police
nationale, pour expliquer l'état d'un manifestant, hospitalisé après avoir été retrouvé inconscient, dans la foulée de son interpellation lors d'une manifestation à Nantes le 3 août. On voit ainsi, sous un autre angle, l'interpellation musclée de Bruno Kaïk par des agents de la BAC lors de ce rassemblement contre les violences policières. Dans la séquence, on aperçoit en effet un agent de la Brigade anticriminalité (BAC) lui serrer la gorge et l’étrangler avec son bras.


Bruno Kaïk, qui avait ensuite passé 24 heures en garde à vue après sa sortie de l'hôpital, avait d'ailleurs décidé de porter plainte contre toute la chaîne de commandement : de l’officier de la BAC jusqu'au président de la République.

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi