Peuple de France : Pour les gilets jaunes, "Macron ne sait pas ce qui l'attend à la rentrée !"

samedi 7 septembre 2019

Pour les gilets jaunes, "Macron ne sait pas ce qui l'attend à la rentrée !"

Ils se mobilisent depuis neuf mois et n'ont pas l'intention d'abandonner. À Buchelay dans les Yvelines, des "gilets jaunes" continuent de se retrouver quotidiennement dans un camp. Pour eux, ça ne fait aucun doute, le mouvement va prendre un nouveau souffle en cette rentrée scolaire.

Ils se mobilisent depuis neuf mois et n'ont pas l'intention d'abandonner. À Buchelay dans les Yvelines, des "gilets jaunes" continuent de se retrouver quotidiennement dans un camp. Pour eux, ça ne fait aucun doute, le mouvement va prendre un nouveau souffle en cette rentrée scolaire.


Plusieurs appels à manifester ont été lancés par des "gilets jaunes" à Paris, Rouen ou encore Montpellier pour le samedi 7 septembre.Une volonté de ranimer le mouvement.


Cet été, à part quelques actions morcelées, le mouvement est un peu tombé aux oubliettes. Une simple pause, jurent nombre d'entre eux qui promettent un "septembre noir". Dans le camp de Buchelay comme ailleurs, les manifestants sont persuadés que le mouvement va reprendre comme au premier jour.

"Moi je viens des Mureaux, dans les Yvelines. On en a connu des émeutes avec la police ! Mais croyez moi, je n'ai jamais vu autant de violences que lors des manifestations des 'gilets jaunes'." Et Mohammed croit très fort à un "septembre noir" : 

"Macron ne sait pas ce qui l'attend à la rentrée ! Nous, tous les samedis on est là, et lors des temps forts on est à Paris. On va aussi dans les quartiers populaires pour convaincre les gens de rejoindre le mouvement."

[...]

En savoir plus sur francetvinfo.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ "Attendez vous au pire": les gilets jaunes espèrent un "septembre noir" à la rentrée

1 commentaire:

  1. Oui messieurs,mesdames,il ne faut rien lacher. Il devient urgent de provoquer la demission de Mr Macron l'imposteur

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi