Peuple de France : Eric Drouet relaxé des accusations de violence, mais condamné à une amende pour port d'arme

mercredi 4 septembre 2019

Eric Drouet relaxé des accusations de violence, mais condamné à une amende pour port d'arme

Le Gilet jaune a été relaxé des accusations de «participation à un groupement formé en vue de violences ou de dégradations» mais condamné pour «port d'arme prohibé de catégorie D» lors de l'acte 6 du mouvement, à l'issue de son procès à Paris.

Le Gilet jaune a été relaxé des accusations de «participation à un groupement formé en vue de violences ou de dégradations» mais condamné pour «port d'arme prohibé de catégorie D» lors de l'acte 6 du mouvement, à l'issue de son procès à Paris.



La figure des Gilets jaunes Eric Drouet a été relaxée des charges de «participation à un groupement formé en vue de violences ou de dégradations», mais condamné à 500 euros d'amende avec sursis pour «port d'arme prohibé de catégorie D [une matraque selon la justice]» à l'issue de son procès au tribunal de grande instance de Paris. 

L'avocat du militant Khéops Lara s'est réjoui devant la presse, dont RT France, de la relaxe partielle de son client qui se trouve blanchi par le tribunal de toute intention violente. Khéops Lara a cependant expliqué que son client allait faire appel de la décision pour contester cette condamnation qui «valide l'interpellation» de son client.




[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi