Peuple de France : Benalla propose un combat à l’ambassadeur brésilien ayant insulté Macron

jeudi 5 septembre 2019

Benalla propose un combat à l’ambassadeur brésilien ayant insulté Macron

Les propos osés de l’ambassadeur brésilien du Tourisme à l’encontre de Macron ne sont pas restés sans réponse. Tenant compte du fait que le Brésilien est aussi combattant de MMA, Benalla lui a répondu sur Twitter le traitant d’«abruti» avec un cerveau de «poule» et l’invitant à un combat dans «un octogone à Paris».

Les propos osés de l’ambassadeur brésilien du Tourisme à l’encontre de Macron ne sont pas restés sans réponse. Tenant compte du fait que le Brésilien est aussi combattant de MMA, Benalla lui a répondu sur Twitter le traitant d’«abruti» avec un cerveau de «poule» et l’invitant à un combat dans «un octogone à Paris».


Après s’en être pris verbalement au Président français, l’ambassadeur brésilien du Tourisme, Renzo
Gracie, a été invité dans un octogone par l’ex-employé de l’Élysée, Alexandre Benalla. Dans sa réponse multilingue, Benalla a d’abord publié la vidéo des insultes du Brésilien avec la légende en portugais, puis dans un autre tweet avec la même inscription en français:


Ensuite, l’ancien employé de l’Élysée a contre-attaqué en anglais, en réponse au tweet de Renzo Gracie sur la crise en Amazonie:
«Vous n'êtes qu'un abruti! Il semble que votre cerveau soit identique à celui d'une poule. On se demande en quoi vous êtes bon? Pour info, le dossier amazonien est un problème à l'échelle de l'humanité. Être dans une cage est le meilleur endroit pour vous. Au lieu de dire des conneries, répondez à mon invitation. Êtes-vous prêt pour un octogone à Paris?», a lancé Alexandre Benalla à ce pratiquant d’arts martiaux.

[...]

En savoir plus sur sputniknews.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Alexandre Benalla se serait fait passer pour le chauffeur de Bernard Cazeneuve devant des policiers

➜ Un ambassadeur brésilien insulte Emmanuel Macron: «J'ai rencontré beaucoup de gays plus virils que cet imbécile»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi