Peuple de France : Viols et agressions sexuelles : les ventes de sprays d’autodéfense explosent en Suède

jeudi 22 août 2019

Viols et agressions sexuelles : les ventes de sprays d’autodéfense explosent en Suède

En Suède, les ventes de sprays d’autodéfense ont connu une très forte progression. Quant aux autorités, elles ont visiblement du mal à désigner les causes de cette situation.
En Suède, les ventes de sprays d’autodéfense ont connu une très forte progression. Quant aux autorités, elles ont visiblement du mal à désigner les causes de cette situation.

Décidément, la société multiculturelle suédoise connait quelques dysfonctionnements.
Le quotidien national Expressen révélait ainsi il y a quelques jours que les ventes de sprays d’autodéfense ont explosé ces dernières semaines.

Il en va ainsi de la chaîne de magasins Kjell & Company qui estime que ses ventes du mois d’août concernant ces bombes lacrymogènes vont progresser de 90 % par rapport à juin. Une hausse qui vient donc confirmer une tendance de fond enclenchée depuis plusieurs mois.

De son côté, la société Plegium, spécialisée elle-aussi dans la fabrication et la commercialisation de sprays d’autodéfense, fait part d’une augmentation régulière de ses ventes en Suède au cours des trois dernières années, mais cet été, elles ont officiellement explosé. Enfin, l’article du journal suédois rapporte le témoignage d’un autre acteur de la vente en ligne de bombes lacrymogènes. Qui a, quant à lui, observé une envolée de 21 % de ses ventes le mois dernier dans le pays malgré l’arrivée de nouvelles sociétés sur le marché du spray au poivre.

Autodéfense : conséquence de l’insécurité en Suède

Si nous relatons fréquemment sur Breizh-info les nombreuses affaires de viols et d’agressions sexuelles rythmant désormais l’actualité suédoise, l’été 2019 a vu ce type de violences se multiplier. Notamment dans la ville d’Uppsala (située à 70 kilomètres au nord de Stockholm) où deux viols et deux tentatives de viol ont été recensés pour la seule période du 3 au 7 août dernier.

Dans une Suède totalement tétanisée par le politiquement correct, les autorités locales ont alors préféré demander aux femmes d’éviter de fréquenter certains parcs ou rues et de ne pas s’attarder trop tard le soir en ville. En oubliant sciemment de s’attaquer à la racine du problème… Un tel aveuglement devrait au moins faire quelques heureux chez les vendeurs de sprays d’autodéfense dans les mois à venir.


Source: breizh-info.com


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi