Peuple de France : A Toulouse, un clandestin soupçonné de vouloir commettre un viol dans la rue remis en liberté et relaxé

vendredi 2 août 2019

A Toulouse, un clandestin soupçonné de vouloir commettre un viol dans la rue remis en liberté et relaxé

L'homme de 29 ans arrêté par la police municipale de Toulouse après avoir agressé une jeune femme le week-end dernier a été jugé en comparution immédiate ce mardi. Il a été relaxé et remis en liberté.
L'homme de 29 ans arrêté par la police municipale de Toulouse après avoir agressé une jeune femme le week-end dernier a été jugé en comparution immédiate ce mardi. Il a été relaxé et remis en liberté.

L'intervention de la police municipale de Toulouse avait sans doute évité qu'un viol soit commis.


Elle avait repéré un homme qui avait agrippé et bloqué une jeune femme contre le hall de l'ancien cinéma UGC sur les allées Franklin-Roosevelt, dans la nuit de samedi à dimanche. Le sexe à l'air, il arrachait les vêtements de la jeune femme.

Au cours du procès, l'avocat du prévenu Me Younès Derkaoui a démonté un à un les éléments du dossier qu'il estimait déjà "léger". Les infractions étaient à ses yeux insuffisamment caractérisées. "D'autant que la jeune femme n'a pas porté plainte, ne s'est pas constituée partie civile et était absente à l'audience", rapelle le conseil.

[...]

En savoir plus sur ladepeche.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Nantes. Poursuivi pour vol, détention de drogue et port d’arme prohibée, un clandestin algérien ressort libre du tribunal

2 commentaires:

  1. Bien sur un arabe qui defend un délinquant arabe,et une justice de gauche ne pouvait donner que ce résultat. Ceux qui ont plaidé la relaxé ne sont pas des patriotes. Le laxisme de la justice concernant ces étrangers qui foutent le bordel,ça commence à bien faire.

    RépondreSupprimer
  2. Bien sur un arabe qui defend un délinquant arabe,et une justice de gauche ne pouvait donner que ce résultat. Ceux qui ont plaidé la relaxé ne sont pas des patriotes. Le laxisme de la justice concernant ces étrangers qui foutent le bordel,ça commence à bien faire.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi