Peuple de France : Steve, «chien écrasé»: un chroniqueur menacé de mort pour ses propos

mardi 6 août 2019

Steve, «chien écrasé»: un chroniqueur menacé de mort pour ses propos

L’assimilation de la mort de Steve à celle d’un «chien écrasé», faite par le chroniqueur Johnny Blanc, a provoqué l’indignation des Français. Une soixantaine de saisines ont été envoyées au CSA.
L’assimilation de la mort de Steve à celle d’un «chien écrasé», faite par le chroniqueur Johnny Blanc, a provoqué l’indignation des Français. Une soixantaine de saisines ont été envoyées au CSA.

Les propos maladroits du propriétaire d’une fromagerie et chroniqueur Johnny Blanc sur la disparition de Steve Maia Caniço à Nantes ont provoqué un émoi général allant jusqu’à des menaces de mort.


Lors de l’émission Les Grandes Gueules diffusée le 1er août dernier sur RMC, le fromager s’est notamment prononcé contre l’idée de considérer la mort de Steve comme «une affaire d’État»:

«Ce n’est pas une affaire d’État, pas plus que pour Benalla, pas plus que pour… Mais c’est quoi une affaire d’État sans déconner aujourd’hui, enfin ? C’est-à-dire qu’il y a un chien écrasé dans la rue, ça y est c’est une affaire d’État. Moi je n’en peux plus», a lancé M.Blanc.

Plusieurs internautes ont signalé les déclarations du chroniqueur au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA)


[...]

En savoir plus sur sputniknews.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Rapport de l'IGPN sur la mort de Steve : «On a l'impression d'être dans une dictature»

➜ Mort de Steve : «Tout ça va se retourner contre Macron et ses amis»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi