Peuple de France : Une radicalisée ayant projeté un attentat à 18 ans condamnée en France

jeudi 8 août 2019

Une radicalisée ayant projeté un attentat à 18 ans condamnée en France

Interpellée à 18 ans, elle avait à l’esprit de commettre un attentat sur le sol français au nom de Daech. Deux ans plus tard, elle s’est vu condamnée à 7 ans de prison.
Interpellée à 18 ans, elle avait à l’esprit de commettre un attentat sur le sol français au nom de Daech. Deux ans plus tard, elle s’est vu condamnée à 7 ans de prison.

Janna C., une jeune radicalisée interpellée en 2016 à 18 ans alors qu'elle envisageait de commettre un attentat en France au nom de l'organisation djihadiste Daech, a été condamnée mercredi à Paris à sept ans de prison, rapporte l’AFP.


Le tribunal correctionnel a assorti cette peine d'une période de sûreté des deux tiers et prononcé son maintien en détention. Il a également ordonné un suivi socio-judiciaire pendant cinq ans.

Le 12 juillet, le parquet avait requis la peine maximale de dix ans d'emprisonnement, à l'encontre de la jeune femme aujourd'hui âgée de 21 ans.

Abreuvée de la propagande de Daech, elle avait été interpellée le 10 août 2016 dans un jardin public de Clermont-Ferrand, après avoir évoqué un projet d'attentat dans des messages et auprès de sa famille.

Cette jeune radicalisée avait la veille recherché sur internet «comment fabriquer une ceinture explo» (sic) ou la technique de «fabrication du TATP», un explosif artisanal très instable prisé des djihadistes, précise l’AFP. Sur Snapchat, elle avait donné «rendez-vous dans le paradis éternel».


[...]

En savoir plus sur sputniknews.com


Sur le même thème lire aussi:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi