Peuple de France : Montpellier : libérés du commissariat, les mineurs étrangers non accompagnés récidivent deux jours jours plus tard !

mercredi 14 août 2019

Montpellier : libérés du commissariat, les mineurs étrangers non accompagnés récidivent deux jours jours plus tard !

La problématique récurrente des mineurs étrangers non accompagnés se repose fortement depuis ces derniers jours, à Montpellier. Libérés de l'hôtel de police, ils récidivent.
La problématique récurrente des mineurs étrangers non accompagnés se repose fortement depuis ces derniers jours, à Montpellier. Libérés de l'hôtel de police, ils récidivent.

Quatre adolescents, des mineurs étrangers non accompagnés, anciennement mineurs isolés, âgés de
14,15,16 et 17 ans ont été interpellés à Montpellier, séparément, deux dans la nuit de dimanche à lundi, les deux autres ce mardi, à l’aube.

Deux d’entre-eux avaient déjà été arrêtés le week-end dernier, placés en garde à vue au commissariat et remis en liberté avec en poche une COPJ, une convocation par officier de police judiciaire ordonnée par un magistrat du parquet des mineurs du tribunal de grande instance.

La convocation par officier de police judiciaire est une convocation directe à une audience au Tribunal remise en main propre par un officier de police judiciaire, en fin de garde à vue.

Deux d’entre-eux ont discrètement soulagé de son téléphone mobile qu’il avait dans une poche, un jeune homme qui assistait au spectacle de rue donné par des artistes devant la fontaine des 3-Grâces, sur la place de la Comédie, à Montpellier, vers 22h30.

Lundi à 5h45, deux mineurs étrangers non accompagnés ont été interpellés par les policiers de la Sécurité publique près des halles Laissac, place de l’Observatoire, alors qu’ils tentaient de briser la devanture d’un magasin à coups de pied.

Le duo en goguette venait de cambrioler un autre commerce situé sur la place Rondelet. Le maigre butin a été récupéré. Il ressort que deux des quatre adolescents étaient sortis de garde à vue 48 heures plus tôt, notamment un âgé de 15 ans trouvé porteur de trois chaînes de cou en or brisées après de violents arrachages.

[...]

En savoir plus sur actu.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Une pharmacie cambriolée par des mineurs étrangers isolés marocains âgés de.... 11 et 12 ans

➜ Encore des cambriolages et des agressions commis par des mineurs étrangers isolés à Montpellier

1 commentaire:

  1. Il faudrait réouvrir les maisons de correction,et de redressement. Déjà I mineur étranger illégalement en France devrait etre refoulé manu militari. Que fait il sur notre sol. Et bien il y a qu'à lire les faits divers tous les jours. Et nos politiques incompétents se taisent.Il va quand même faloir qu'un jour tous ces écarts de conduite soient punis trés sévérement. La France poubelle africaine CA SUFFIT.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi