Peuple de France : La Tranche-sur-Mer: un automobiliste frappe un vacancier à coups de hache après un banal incident

mardi 13 août 2019

La Tranche-sur-Mer: un automobiliste frappe un vacancier à coups de hache après un banal incident

Un Vendéen de 24 ans a asséné des coups de hache à un piéton, à La Tranche-sur-Mer. Il écope de deux ans de prison avec sursis.
Un Vendéen de 24 ans a asséné des coups de hache à un piéton, à La Tranche-sur-Mer. Il écope de deux ans de prison avec sursis.

C’est une scène peu banale qui s’est déroulée, samedi 10 août, à La Tranche-sur-Mer.


Un vacancier à pied manque de se faire renverser par une voiture. Il houspille le conducteur. Celui-ci sort alors de sa voiture et brandit une hache, assénant « plusieurs coups du côté non tranchant ». Il reprend le volant et repart, laissant le piéton choqué et sonné.

L’automobiliste âgé de 24 ans, résidant en Vendée, est alors recherché. « Les forces de l’ordre ont mis en place plusieurs barrages de contrôle dans la zone du littoral », a indiqué le commandant Epstein, de la police nationale des Sables-d’Olonne. Ce seront finalement les gendarmes de Talmont-Saint-Hilaire qui le retrouveront.

Lundi 12 août, l’auteur des faits est passé en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) au tribunal des Sables-d’Olonne.


[...]

En savoir plus sur ouest-france.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Un "déséquilibré" agresse une automobiliste en criant « Allah akbar »

➜ Toulouse : une femme fichée S agresse en pleine rue une automobiliste avec un couteau

3 commentaires:

  1. Inutile de donner le nom de l'assaillant. Un français ne se proméne pas avec une hache ou un couteau.?Par contre c'est courant en Afrique. Il est temps qu'en haut lieu on prenne conscience de toutes ces attaques envers la population francaise. S'ils veulent vivre comme chez eux. Et bien la porte est grande ouverte pour dégager.

    RépondreSupprimer
  2. et tous ces faits de Violence "que les Médias ne parlent pas" dans le sens contraire" !!!! on arrêterait pas de 'parler d'attaques racistes " ou va notre Pays;

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi