Peuple de France : L'Italie durcit ses mesures contre les navires des ONG humanitaires

mercredi 7 août 2019

L'Italie durcit ses mesures contre les navires des ONG humanitaires

Le Sénat italien a voté la confiance au gouvernement sur un nouveau tour de vis sécuritaire et migratoire réclamé par le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini. Le texte, déjà adopté par les députés, doit désormais être ratifié par le président.
Le Sénat italien a voté la confiance au gouvernement sur un nouveau tour de vis sécuritaire et migratoire réclamé par le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini. Le texte, déjà adopté par les députés, doit désormais être ratifié par le président.

«Le décret sécurité octroie plus de pouvoirs aux forces de l'ordre, plus de contrôles aux frontières,
plus d'hommes pour arrêter les mafieux», s'est félicité sur Facebook le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, qui avait réclamé ce texte.

Celui-ci accorde au ministre des pouvoirs élargis pour interdire les eaux territoriales aux navires ayant secouru des migrants et confisquer les bateaux des ONG. Les commandants de navires entrant dans les eaux italiennes sans autorisation, seront en outre passibles d'une amende pouvant aller jusqu'à 1 million d'euros, contre 50 000 euros auparavant.

Après l'affront de Carola Rackete, la capitaine du Sea-Watch 3 qui avait accosté de force sur l'île italienne de Lampedusa pour débarquer des migrants recueillis en mer, le texte donne la possibilité d'intercepter préventivement un navire, et d'infliger jusqu'à 10 ans de prison pour toute résistance.

Le nouveau texte accroît aussi les possibilités d'écoutes et de recours pour des agents sous couverture, pour lutter contre toute forme de complicité à l'immigration clandestine.

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:



1 commentaire:

  1. Bravo aux élus italiens,pour cette prise de décision.Eux au moins ils protegent leur pays,contrairement à la France qui veut accueillir encore plus d'immigrés.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi