Peuple de France : «L'hôpital se fiche de la charité» : Moscou ironise sur les condamnations des arrestations en Russie

vendredi 2 août 2019

«L'hôpital se fiche de la charité» : Moscou ironise sur les condamnations des arrestations en Russie

Maria Zakharova est revenue sur les condamnations de différents pays à l'égard de la Russie, après des interpellations en marge d'une manifestation. Pour elle, ni Paris, ni Londres ni Washington ne sont bien placés pour émettre de telles critiques.
Maria Zakharova est revenue sur les condamnations de différents pays à l'égard de la Russie, après des interpellations en marge d'une manifestation. Pour elle, ni Paris, ni Londres ni Washington ne sont bien placés pour émettre de telles critiques.

Revenant sur les récentes critiques de différents pays occidentaux à l'égard des arrestations ayant eu lieu en Russie, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, les a appelés à balayer devant leur porte avant de formuler des conseils en matière de gestion des manifestations.

«Dans l’ensemble, il est étrange d’entendre des reproches venant de pays comme les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et beaucoup d’autres, où les autorités matraquent violemment leurs propres concitoyens, les journalistes et les citoyens d’autres pays qui leur tombent sous la main, avec ou sans raison», a-t-elle indiqué, avant d'ajouter : 

«Il est impossible d’évoquer une quelconque proportionnalité de ces actions quand on regarde la dispersion des manifestations à Paris, Francfort, Ferguson – à Londres aussi, d'ailleurs, et dans d’autres villes. C’est l’hôpital qui se fiche de la charité.»

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi