Peuple de France : Grève des urgences : le gouvernement temporise, les urgentistes s'agacent

vendredi 16 août 2019

Grève des urgences : le gouvernement temporise, les urgentistes s'agacent

En grève depuis plus de cinq mois, les urgences agitent la rentrée politique. Pourtant, le ministère de la Santé assure constater un déclin de la mobilisation et avoir réglé des situations «localement». Le collectif Inter-Urgences proteste.
En grève depuis plus de cinq mois, les urgences agitent la rentrée politique. Pourtant, le ministère de la Santé assure constater un déclin de la mobilisation et avoir réglé des situations «localement». Le collectif Inter-Urgences proteste.

Pour apaiser la colère, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a affirmé que de nouvelles mesures arriveraient à la rentrée, sans préciser le contenu de celles-ci.


Et pour calmer davantage les récalcitrants, le ministère a attesté que «la mobilisation [était] très diverse et en déclin à certains endroits», regrettant que «certains services rest[aient] en grève par solidarité alors même que les situations [avaient] été réglées localement».

Une sortie qui a fait bondir le collectif Inter-Urgences, dans un communiqué diffusé sur Twitter : 
«Non les situations sont loin d'être réglées localement !»


[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Crise aux urgences: le mouvement ne cesse de s'amplifier

➜ Grève aux urgences : "Si on a une épidémie aiguë, on ne peut plus faire face"

1 commentaire:

  1. Et oui ce gouvernement avec son petit chef ignore les Français,et les problémes journaliers,Par contre pour venir en aide aux immigrés tout ces politiques au pouvoir se prssent pour leur venir en aide. dernierement encore, à croire Mr Macron,il n'y aurait eu que des musulmans et noirs,qui ont effectué le débarquement de Provence. Il a une fois de plus ignoré de mettre en lumiére le courage des militaires français qui ont été nombreux à y laisser leur vie. Donner des noms de rue à tous ces combattants africains,est complétement aberrant. C'est d'une idiotie une de plus à son actif. Comment recenser ces combattants? C'est vrai qu'il n'en est pas à une connerie prét.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi