Peuple de France : Manque d'hébergement, chaleur, expulsion... La galère des sans-abris en été

mercredi 7 août 2019

Manque d'hébergement, chaleur, expulsion... La galère des sans-abris en été

L'été, les personnes dans la rue subissent la baisse du nombre de places en hébergement d'urgence tout comme la baisse d'activité des associations. Ces dernières dénoncent, elles, "le désengagement de l'État", une fois l'été arrivé.
L'été, les personnes dans la rue subissent la baisse du nombre de places en hébergement d'urgence tout comme la baisse d'activité des associations. Ces dernières dénoncent, elles, "le désengagement de l'État", une fois l'été arrivé.

"La première bataille, c’est de loger tout le monde dignement. Je ne veux plus, d’ici la fin de l’année, avoir des femmes et des hommes dans les rues."


Le souhait d'Emmanuel Macron, prononcé le 27 juillet 2017 ne cesse depuis d'être rappelé par les associations au président de la République. Et l'été, les personnes dans la rue ne sont pas épargnées. Au contraire, elles sont tout aussi fragiles.

Comme son nom l'indique, le plan hivernal n'est pas effectif en été. Or, c'est ce plan "Grand froid" qui permet d'ouvrir des hébergements d'urgence. Le gouvernement a ainsi ouvert 14.000 places supplémentaires en décembre dernier, s'ajoutant au 136.000 déjà existantes. Si l'effort est louable, "la saisonnalité" de ces hébergements pose problème, selon Frédérique Kaba, directrice des missions sociales à la Fondation Abbé Pierre auprès de BFMTV.com. En effet, ce plan hivernal s'arrête au printemps, entre avril et juin. Les personnes provisoirement logées se retrouvent de fait, à nouveau dans la rue.

"Les personnes en situation d'errance ont besoin d'un logement pérenne", regrette la responsable de la Fondation Abbé Pierre, qui dénonce "le désengagement de l'État" une fois les beaux jours arrivés.

[...]

En savoir plus sur bfmtv.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Isabelle, 58 ans, est morte dans sa voiture, 25.000 clandestins dorment à l’hôtel

➜ Saint-Malo : Des locataires d'un HLM priés de plier bagages pour loger 50 migrants

➜ PARIS : UN DISPOSITIF ANTI-SDF INSTALLÉ DEVANT UNE BANQUE, LES INTERNAUTES S'INDIGNENT

1 commentaire:

  1. Macron voulait loger toutes les personnes dignement,avant la fin de sa premiére annéeà l'Elysée. Il a pris tout le monde pour des cons. Résultat aujourdh'ui,et bien la priorité est aux immigrés,qui eux sont logés trés rapidement,bénéficient de cartes bancaires,de logement gratuit,et nourris. Et ces gens là ne sont pas pour la plupart content. Mr MACRON depuis le début de votre quinquenat vous trompez les Francais. Vous étes entrain d'assassiner la France,;en autorisant son invasion migratoire. Du bla bla bla politique ça me fait vomir. Ce qui est certain,c'ezst que vous étes là pour vous remplir les poches avec vos amis banquiers,pour cela vous sacrifiez le peuple de France. Vos sourires et ceux de votre maman,est une insulte envers les Francaises et Francais. Vous vous moquez de nous,et nous ignorez CA SUFFIT.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi