Peuple de France : Expulsée à 80 ans, à la rue, elle dort dans une voiture

samedi 31 août 2019

Expulsée à 80 ans, à la rue, elle dort dans une voiture

Michèle V. a quitté lundi l’appartement qu’elle occupait depuis 2015. Endettée et sans famille, la vieille dame ne sait comment survivre. Elle cherche un toit

Michèle V. a quitté lundi l’appartement qu’elle occupait depuis 2015. Endettée et sans famille, la vieille dame ne sait comment survivre. Elle cherche un toit


Je mourrai dans ma voiture". Michèle V. lâche cette phrase d’une voix résignée. La cause de ses malheurs? Une expulsion forcée de l’appartement qu’elle occupait depuis 2015, à Fréjus.


À 80 ans, la retraitée n’a ni famille – tous les contacts sont rompus depuis 12 ans –, ni domicile. Seulement une voiture.

Et quelques affaires qu’elle a récupérées en vitesse, sans avoir pris soin de les trier, qu’elle farfouille à bout de bras, essoufflée, soutenue tant bien que mal par sa canne.…

Depuis le 26 août, au matin, elle tente de survivre.

Tout commence en 2015 dans la région parisienne. Michèle V. cherche un appartement, en vain, lorsqu’elle tombe sur une annonce, totalement par hasard.


Un appartement non meublé, à louer à Fréjus, à quelques centaines de mètres de la mer, pour 900 euros. Une aubaine.

Les papiers sont signés; elle peut enfin emménager.

Pendant plus d’un an, Michèle V. se réjouit de sa nouvelle vie. Et soudain, tout déraille.

Début 2018. L’octogénaire est en rééducation à la clinique des Héliades, à Fréjus, après une opération des hanches qui l’a considérablement affaiblie. "Un matin, la directrice de l’établissement est venue me remettre un papier. Je suis tombée de haut en le lisant", se souvient-elle.

Et pour cause: la propriétaire de son appartement l’avertit qu’elle ne renouvellera pas le bail en décembre.

"Sauf qu’il y a un détail qui m’a mis la puce à l’oreille… elle disait que c’était parce que son fils en avait besoin, qu’il vivait dans un mobile-home insalubre. Cependant, quand je suis passée les voir en 2016, ledit fils faisait des travaux dans sa très jolie maison", grince-t-elle.

À tort ou à raison, Michèle s’estime victime d’une injustice. Peut-être mal conseillée, très affaiblie, elle prend alors une décision regrettable qui va lui coûter cher.

Très cher.

Plus de 15 000 euros en fait – sans compter les frais d’avocats.

"Je n’ai plus voulu payer mes loyers, admet-elle. Je pensais que ça durerait deux, voire trois mois. Mais au final, je n’ai plus jamais rien versé".

Mauvaise idée…

La propriétaire décide de porter l’affaire en justice. La vieille dame vit cette décision, pourtant logique, comme un coup de poignard.

L’affaire se conclut par un avis d’expulsion qui prend effet le 16 août.

[...]

En savoir plus sur nicematin.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Video. Depuis 7 mois, à 71 ans, Marie dort dans sa voiture

➜ "j'en ai marre" : expulsée de son logement, à 75 ans, elle vit dans sa voiture

3 commentaires:

  1. je trouve cela honteux et aucun services sociaux ont aidé cette dame. La propriétaire n'a pas été tellement correcte. Il es certain u'il fallait continuer à payer le loyer. Le montant 900€. En résumé le gouvernement laisse les Français à la rue et par-contre soutien les migrants??????? Il faut porter cette affaire plus haut, cela pourrait être leur mère ou leur grand mère. HONTEUX HONTEUX!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Macron (elu par importure)occupez vous en priorité des francais,avant de donner lapriorité a des immigrés qui n'apportent que la désolation en France. Vous semez le chaos depuis 2 ans. Un francais,malheureuement n'est plus prioritaire depuis votre élection truquée. Redecencez sur terre,au lieu de faire le beau avec votre dentier,et votre sourire,de faux jeton. Bordel de merde. Redonnez la priorité aux Francais. La complaisance Il y en a raz le bol (pour ne pas dire autre ch ose)Les immigrés ne vous feront pas réelire a un fauteuil que vous etes loin de mériter. Vous etes l'assassin de la France. Au lieu de faire le beau?Fermez là vous et les les connards qui ont vote pour vous.

    RépondreSupprimer
  3. depuis qu elle a reçu la lettre pourquoi n a t elle pas cherché un appart ailleur moins cher ?

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi