Peuple de France : Des clous destinés à "crever les pneus des véhicules" retrouvés devant l'entrepôt de l'association l'Auberge des migrants à Calais

mercredi 14 août 2019

Des clous destinés à "crever les pneus des véhicules" retrouvés devant l'entrepôt de l'association l'Auberge des migrants à Calais

Des bénévoles de l'Auberge des migrants, association d'aide aux exilés dans les Hauts-de-France, ont découvert, vendredi 9 août, des bouchons transpercés par des clous devant leur entrepôt, à Calais. Pour l'association, cette méthode s'inscrit dans une stratégie d'intimidation plus globale.
Des bénévoles de l'Auberge des migrants, association d'aide aux exilés dans les Hauts-de-France, ont découvert, vendredi 9 août, des bouchons transpercés par des clous devant leur entrepôt, à Calais. Pour l'association, cette méthode s'inscrit dans une stratégie d'intimidation plus globale.

C'est avec étonnement que les bénévoles de l'Auberge des migrants ont découvert vendredi 9 août,
des bouchons transpercés par des clous devant les portes de l'entrepôt qu'ils partagent avec d'autres associations, à Calais.


D'après François Guennoc, vice-président de l'Auberge des migrants, ces bouchons étaient destinés à "crever les pneus des véhicules". "C'est l'une des formes de pression que nous recevons de la part des personnes qui nous sont hostiles", commente-il. Selon lui, cette tentative d'intimidation s'ajoute aux "menaces par téléphone" et aux "insultes et doigts d'honneur venant de personnes qui passent devant l'entrepôt."

Quant à Alexandra Limousin, salariée en charge de la gestion administrative de l'Auberge des migrants, elle se dit "à peine surprise" de cette découverte :  

"Au moment des distributions, certaines personnes passent devant l'entrepôt pour regarder ce que l'on fait. Peut-être que ce sont eux qui ont déposé les bouchons. On ne peut pas le savoir. On peut simplement supposer que les auteurs de cet acte sont en désaccord avec notre engagement."

[...]

En savoir plus sur infomigrants.net


Sur le même thème lire aussi:

➜ Calais: le tribunal administratif rejette les demandes des associations

1 commentaire:

  1. Messieurs,Je comprends votre comportement humnaniste,.Vous oubliez en même temps les milliers de français dans la misére. Cette invasion migratoire qui finira par diviser et détruire notre pays,vous en serez non seulement responsables,mais complices. Ce n'est pas un message raciste,loin de là,mais avant tout je suis Français avec l'esprit fortement patriote. Je ne défile pas derriére le drapeau rouge comme vous.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi