Peuple de France : CETA: Des permanences LREM murées par des agriculteurs

vendredi 9 août 2019

CETA: Des permanences LREM murées par des agriculteurs

Dans la nuit du 7 août au 8 août, de nouvelles permanences de députés LREM ont été endommagées en opposition au CETA dans le département de la Vienne.
Dans la nuit du 7 août au 8 août, de nouvelles permanences de députés LREM ont été endommagées en opposition au CETA dans le département de la Vienne.

Quatre permanences de trois députés LREM ou MoDem de la Vienne ont été murées ou bâchées dans la nuit du 7 août au 8 août à Poitiers, Châtellerault et Loudun, par des agriculteurs protestant contre
l'accord de libre-échange du CETA, ont dénoncé le 8 août les élus.

Les permanences à Poitiers des députés marcheurs Jacques Savatier et Sacha Houlié ont été partiellement ou totalement murées. 

Celle de Jacques Savatier a été murée avec des parpaings dont certains portaient l’inscription «Merci CETA» et celle de Sacha Houlié en partie murée avec des parpaings et de la paille.

La permanence de Nicolas Turquois (MoDem), lui-même agriculteur, a elle aussi été murée à Châtellerault.

«Il nous a trahis en votant le CETA. Cet accord n’impacte pas seulement les agriculteurs, les consommateurs le sont aussi», a affirmé un agriculteur rencontré sur place par un correspondant de l'AFP. 



[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Regain de violences contre les députés LREM après le vote sur le CETA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi