Peuple de France : Castaner qualifie les attaques des permanences de députés LREM d’« attentats »

jeudi 1 août 2019

Castaner qualifie les attaques des permanences de députés LREM d’« attentats »

La classe politique a dénoncé en coeur une nouvelle série de dégradations de permanences de députés LREM, parfois emmurées ou taguées après la ratification du Ceta, voire saccagées comme à Perpignan en marge d’une manifestation de « gilets jaunes ».
La classe politique a dénoncé en coeur une nouvelle série de dégradations de permanences de députés LREM, parfois emmurées ou taguées après la ratification du Ceta, voire saccagées comme à Perpignan en marge d’une manifestation de « gilets jaunes ». 

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, est allé un peu plus loin, mercredi 31 juillet.
Il était de passage à la permanence du député LREM Romain Grau, à Perpignan, qui avait été prise pour cible samedi dernier par des « gilets jaunes ».

Le ministre de l’Intérieur a affirmé, raconte « l’Indépendant », apporter son « soutien à toutes les autres victimes d’attentats tels que celui qui a été commis samedi dernier. Et ce, quelle que soit leur couleur politique. » Il s’est ainsi porté garant de leur « sécurité, protection et de la démocratie. » Et puis, sur LCI, Christophe Castaner a précisé :

« Cette dégradation est un attentat, puisque les auteurs ont acheté les bidons d’essence en amont. Ils ont tenté d’attenter à la vie d’un parlementaire qui était présent dans la permanence. »

[...]

En savoir plus sur nouvelobs.com


Sur le même thème lire aussi:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi