Peuple de France : La carte pour demandeurs d'asile deviendra une carte de paiement uniquement

mercredi 7 août 2019

La carte pour demandeurs d'asile deviendra une carte de paiement uniquement

L'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii) a annoncé, vendredi 2 août, que la carte de retrait remise aux demandeurs d'asile pour utiliser leur allocation, l'ADA, deviendra à la rentrée une carte de paiement uniquement. Elle ne permettra plus de retirer de l'argent liquide. InfoMigrants fait le point.
L'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii) a annoncé, vendredi 2 août, que la carte de retrait remise aux demandeurs d'asile pour utiliser leur allocation, l'ADA, deviendra à la rentrée une carte de paiement uniquement. Elle ne permettra plus de retirer de l'argent liquide. InfoMigrants fait le point.

L'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii) a confirmé, vendredi 2 août, que la carte
de retrait remise aux bénéficiaires de l'allocation de demandeur d'asile (ADA) deviendrait "une carte de paiement".

L'organisme, dépendant du ministère de l'Intérieur, a par ailleurs précisé que cette évolution serait appliquée "à partir du 5 septembre".

En arrivant en France, les migrants qui déposent un dossier de demande d'asile ont droit à l’ADA (allocation demandeurs d’asile) qui varie en fonction de la situation familiale du demandeur (avec ou sans enfants). Les montants varient de 6,80 euros/jour pour une personne seule (soit environ 190 euros/mois) à 17 euros/jour pour un couple avec deux enfants (soit environ 476 euros/mois) ou encore à 23,80 euros/jour pour une famille de 6 personnes (soit environ 660 euros/mois). Il s'agit de la seule allocation financière que les demandeurs d'asile peuvent percevoir.

Plus de retraits possibles aux distributeurs de billets

À partir de la rentrée, cette carte connaîtra une évolution majeure : elle deviendra une carte de paiement uniquement, c'est-à-dire qu'elle ne permettra plus de retirer de l'argent. Tous les paiements devront s'effectuer dans les commerces (par terminaux de paiement électronique). "La carte permettra [de procéder] gratuitement à 25 paiements, dans la limite de son solde. Au delà, il sera décompté 0,50 € par opération", a indiqué l'Ofii sur sa page Facebook, vendredi 2 août. Les demandeurs d'asile en possession de cette carte ne pourront toutefois pas régler d'achats par Internet.

Avant, le demandeur d'asile pouvait retirer son argent en liquide à des distributeurs de billets. Ce ne sera plus possible.




[...]

En savoir plus sur infomigrants.net


Sur le même thème lire aussi:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi