Peuple de France : «On marche sur la tête» : l’arrivée de détenus radicalisés exaspère les surveillants à Perpignan

jeudi 1 août 2019

«On marche sur la tête» : l’arrivée de détenus radicalisés exaspère les surveillants à Perpignan

Alors que quatre cellules réservées à des détenus radicalisés sont en cours de construction, un syndicat du centre pénitentiaire de Perpignan redoute une promiscuité dangereuse avec les autres détenus.
Alors que quatre cellules réservées à des détenus radicalisés sont en cours de construction, un syndicat du centre pénitentiaire de Perpignan redoute une promiscuité dangereuse avec les autres détenus.

Comme le relaye France Bleu Roussillon, le personnel du centre pénitentiaire de Perpignan est particulièrement inquiet alors que des détenus radicalisés doivent prochainement rejoindre la prison héraultaise.


A cette occasion, des travaux viennent d’être lancés pour créer quatre cellules spécifiques. Mais pour Pierre Grousset, le secrétaire local du syndicat UFAP, la structure n'est pas adaptée pour isoler des détenus particuliers. « On marche sur la tête. D'après un protocole de 2018, ces TIS (terroristes islamistes) doivent être placés dans un quartier de la prison totalement "étanche" du reste de la population », rappelle-t-il à France Bleu.

Et d’ajouter : 

« Dans ce quartier d'isolement où la direction veut installer les cellules, il y a des détenus ingérables, avec des problèmes psychologiques. Ils sont donc influençables pour commettre des attentats à l’intérieur de la prison, mais aussi à l’extérieur. » 

Selon les précisions de France Bleu, la promenade permettrait aux détenus du quartier disciplinaire, et donc dangereux, d’interagir avec les hommes condamnés pour terrorisme.....

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:


1 commentaire:

  1. Oui nos politiques marchent carrément sur la tete. Ce sont des incapables dangereux pour notre pays. Il faut cesser d'herberger des terroristes,qui n'ont que des cervelles d'assassins

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi