Peuple de France : Anne Hidalgo vivement critiquée pour un aller-retour en Falcon lors du Tour de France

jeudi 1 août 2019

Anne Hidalgo vivement critiquée pour un aller-retour en Falcon lors du Tour de France

La maire de Paris a effectué dans la même journée un trajet aller-retour en avion de 600 kilomètres entre Le Bourget et Chambéry, lors de la 19e étape du Tour de France, le 26 juillet.
La maire de Paris a effectué dans la même journée un trajet aller-retour en avion de 600 kilomètres entre Le Bourget et Chambéry, lors de la 19e étape du Tour de France, le 26 juillet.

Le 26 juillet dernier, Anne Hidalgo a été invitée par la société organisatrice du Tour de France, Amaury Sport (ASO), pour assister à la 19e étape entre Saint-Jean-de-Maurienne et Tignes.

Celle-ci ayant été annulée à cause de la grêle, la maire de Paris est repartie le même jour. Cet aller-retour de 600 kilomètres entre Le Bourget et Chambéry a été effectué en avion Falcon, a révélé mercredi Le Canard enchaîné. «Son Vélib’ avait sûrement un pneu crevé», raille l’hebdomadaire satyrique, en référence aux convictions écologistes de l’édile. Sur les réseaux sociaux, l’information a provoqué l’ire des internautes, l’opposition s’en donnant à cœur joie pour moquer le choix de la native de San Fernando, en Espagne.

(...)

Anne Hidalgo regrette-t-elle d’avoir pris cet avion, elle qui aurait pu, à l’image de Greta Thunberg, privilégier un moyen de transport plus «propre»? «Pas de commentaire là-dessus», répond son entourage.

[...]

En savoir plus sur lefigaro.fr


Sur le même thème lire aussi:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi