Peuple de France : Victoire de l'Algérie : 198 interpellations en France

samedi 20 juillet 2019

Victoire de l'Algérie : 198 interpellations en France

Après la victoire de l'Algérie en finale de la CAN, plusieurs milliers de supporters se sont massés place de l'Étoile, à Paris, et dans plusieurs villes du pays, pour célébrer le titre.
Après la victoire de l'Algérie en finale de la CAN, plusieurs milliers de supporters se sont massés place de l'Étoile, à Paris, et dans plusieurs villes du pays, pour célébrer le titre.

Vers 1h du matin, quelques débordements ont éclaté dans les rues adjacentes aux Champs-Élysées.


Des groupes ont provoqué la police en tirant des feux d'artifice, des pétards, des projectiles comme des bouteilles en verre et des pierres. En réponse, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes. La situation est cependant revenue à la normale en quelques minutes.

102 personnes ont été interpellées à Paris, dont 86 placées en garde-à-vue, selon un bilan du ministère de l'Intérieur samedi à 6h00. Notre journaliste Thibault Izoret a pu en filmer deux dans la soirée, place de l'Étoile. A travers la France, 198 personnes ont été interpellées, et 177 placées en garde-à-vue, selon la même source.


[...]

En savoir plus sur lefigaro.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ En prévision de la finale de la CAN, les autorités françaises prévoient des mesures exceptionnelles

1 commentaire:

  1. Ces 12O personnes interpellées,qui ont foutu le bordel dans différentes villes, doivent etre expulsées immédiatement du sol Francais. Ils ne respectent rien,ils n'ont rien à foutre chez nous. Le shériff Castaner ferait bien de prendre son courage a 2 mains et prendre les décisions qui s'imposent.
    Petit à petit la France est colonisée, surtout africanisée,et nos dirigeants,sont incapables (ou complices) de ce mépris qu'ont ces sauvages envers notre pays.Prenez des décisions messieurs les politiques,prenez des décisions musclées avant qu'il ne soit trop tard. Je veut que nos héritiers connaissent une vie tranquille chez eux,et non en afrique.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi