Peuple de France : Un professeur, rescapé du Bataclan, demande les excuses de Macron

mercredi 10 juillet 2019

Un professeur, rescapé du Bataclan, demande les excuses de Macron

Cédric Maurin a trouvé "extrêmement choquants" les propos d'Emmanuel Macron, qui demandait aux professeurs grévistes de ne plus "prendre en otages" les élèves en retenant leurs copies du bac.
Cédric Maurin a trouvé "extrêmement choquants" les propos d'Emmanuel Macron, qui demandait aux professeurs grévistes de ne plus "prendre en otages" les élèves en retenant leurs copies du bac.


Cédric Maurin, professeur d'histoire-géographie a décidé de prendre sa plume afin d'écrire à Emmanuel Macron.


Une lettre ouverte publiée par Mediapart lundi 8 juillet, et dans laquelle l'enseignant revient sur une phrase du chef de l'État qui l'a empêché de dormir.

En effet, rescapé de la prise d'otages du Bataclan le 13 novembre 2015, Cédric Maurin a été choqué par l'expression "prendre nos enfants et leurs familles en otages", utilisée lors d'une interview par Emmanuel Macron au moment d'évoquer les copies du baccalauréat retenues par certains correcteurs. Ces derniers entendaient ainsi protester contre la réforme du lycée entamée par le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer.

"M. Macron, les professeurs grévistes ne sont ni des délinquants ni des terroristes ! Ce sont des personnes qui ont décidé d'exercer un droit constitutionnel, le droit de grève", a écrit Cédric Maurin. 

"Les mots ont un sens et même une symbolique et il est trop facile, pour des enjeux communicationnels d'essayer de braquer l'opinion contre les professeurs, souvent caricaturés comme des fainéants privilégiés", a-t-il tancé le chef de l'État.

[...]

En savoir plus sur actu.orange.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Sébastien Chenu: «Emmanuel Macron doit des excuses aux Français»

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi