Peuple de France : Prison : après les téléphones, des ordinateurs dans les cellules

lundi 8 juillet 2019

Prison : après les téléphones, des ordinateurs dans les cellules

Tous les détenus de France pourront y avoir accès d’ici trois ans, mais l’accès à internet leur sera interdit.
Tous les détenus de France pourront y avoir accès d’ici trois ans, mais l’accès à internet leur sera interdit.


Après les téléphones fixes, les ordinateurs ? Comme le rapporte Le Parisien ce dimanche 7 juillet, toutes les geôles de France devraient bientôt être équipées d’un terminal numérique permettant aux détenus d’interagir, via un intranet, avec l’administration pénitentiaire. L’initiative ne fait pas l’unanimité.


Les téléphones fixes, installés d’ici à fin 2020 dans toutes les cellules de l’Hexagone, devraient être rejoints dans la foulée par des ordinateurs. Déjà en phase de test depuis l’automne à la maison d’arrêt de Dijon (et aux centres pénitentiaires de Meaux (Seine-et-Marne) et Nantes, le dispositif pourrait être généralisé d’ici trois ans en fonction des retours. « Il n'y aura bien évidemment aucun accès à l'Internet extérieur », précise-t-on d’emblée au sein de l’administration.


Les détenus auront tout de même la possibilité de faire des demandes en ligne sur l’intranet de l’établissement pénitentiaire concerné : commandes de cantine, de produits culturels, réservation de parloirs ou encore gestion des pécules financiers. Ces interactions se feront « soit via les télévisions, mais c'est peu ergonomique, soit avec des écrans tactiles équipés ou non de claviers », explique un des responsables du projet, interrogé par Le Parisien. Ces installations seront dans tous les cas « carénées aux murs pour des raisons de sécurité ».

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi