Le Peuple: Grève aux urgences de La Rochelle: Agnès Buzyn, poursuivie dans les couloirs par des manifestants en colère

samedi 13 juillet 2019

Grève aux urgences de La Rochelle: Agnès Buzyn, poursuivie dans les couloirs par des manifestants en colère

Au terme d'une visite de près de deux heures, la ministre a été exfiltrée par une sortie arrière de l'hôpital, a constaté la presse présente sur place.
Au terme d'une visite de près de deux heures, la ministre a été exfiltrée par une sortie arrière de l'hôpital, a constaté la presse présente sur place.



La ministre de la Santé Agnès Buzyn a été chahutée, vendredi 12 juillet, lors d'une visite à l'hôpital Saint-Louis à La Rochelle (Charente-Maritime).


Elle a notamment été suivie dans les couloirs des urgences par des manifestants.

Les manifestants, environ 150, des grévistes du groupe hospitalier de La Rochelle-Rochefort, mais aussi du personnel d'aide médicale d'urgence de départements voisins, ont joué au chat et à la souris avec la police pour suivre Agnès Buzyn dans les couloirs des urgences. Au terme d'une visite de près de deux heures, la ministre a été exfiltrée par une sortie arrière de l'hôpital, a constaté l'AFP.



[...]

En savoir plus sur francetvinfo.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Urgences: la colère des personnels soignants s'étend dans toute la France

➜ Des Gilets jaunes font partir la ministre de la Santé d’un meeting de la REM avec un chant

1 commentaire:

  1. Depuis plusieurs jours il semblerait que l'envoi des commentaires soient passés au crible élyséen. Personnellement,je n'en ai rien a foutre. Quand on a raz le bol autant le faire savoir.;Ce qui est surprenant c'est que apparamment je suis le seul à répondre aux articles que vous publiez réguliérement.Je trouve cette situation lamentable. Avons nous perdu le droit de réponse. A voir le silence de vos lecteurs il semblerait que oui. Je m'adresse donc à vous tous les silencieux qui se laissent berner en disant merci.Vous contestez,mais discrétement,et vous rabaissez devant le baratin présidentiel. Si vous aimez la France,c'est facile ayez le courage de donner votre appréciation que ce site. Fermer la gueule,c'est se rabaisser.Je ne fais pas partie de cette catégorie de béni oui ,ouui.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi