Peuple de France - Revue de presse française et internationale: Forces de l’ordre à la fête de la musique à Nantes: Bérurier noir «dénonce les violences policières»

mercredi 3 juillet 2019

Forces de l’ordre à la fête de la musique à Nantes: Bérurier noir «dénonce les violences policières»

Les musiciens Bérurier noir confient, sur Facebook, avoir été « choqué par la brutale répression d’une free party » à Nantes. La dernière chanson, passée lors de cette soirée techno, quai Wilson, était un des titres phare du groupe, Porcherie.
Les musiciens Bérurier noir confient, sur Facebook, avoir été « choqué par la brutale répression d’une free party » à Nantes. La dernière chanson, passée lors de cette soirée techno, quai Wilson, était un des titres phare du groupe, Porcherie.

Dans un post sur Facebook, publié mardi 2 juillet, le groupe Bérurier noir « dénonce les violences
policières et la répression démesurée contre des activités pacifiques » lors de la fête de la musique, à Nantes, dans la nuit du vendredi 21 au samedi 22 juin.



[...]

En savoir plus sur ouest-france.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Nantes: 14 personnes tombées dans la Loire après une charge de la police, un disparu, l'IGPN saisi

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi