Peuple de France : Une députée LREM porte plainte après la découverte d'un tag «GJ on lâche rien» sur sa permanence

jeudi 11 juillet 2019

Une députée LREM porte plainte après la découverte d'un tag «GJ on lâche rien» sur sa permanence

Stéphanie Kerbarh, députée LREM de Seine-Maritime, a constaté le 9 juillet que la phrase «GJ on lâche rien» avait été taguée sur la porte sa permanence à Fécamp. L'élue a déposé plainte, évoquant notamment les coûts engendrés par ces dégradations.
Stéphanie Kerbarh, députée LREM de Seine-Maritime, a constaté le 9 juillet que la phrase «GJ on lâche rien» avait été taguée sur la porte sa permanence à Fécamp. L'élue a déposé plainte, évoquant notamment les coûts engendrés par ces dégradations.

La députée La République en marche (LREM) de Seine-Maritime, Stéphanie Kerbarh, a retrouvé la
porte de sa permanence de Fécamp taguée, le 9 juillet au matin. Sur un cliché posté par l’élue sur les réseaux sociaux, on peut lire inscrit, en lettres jaunes, la phrase : «GJ on lâche rien» – GJ étant, de toute évidence, l'acronyme pour «Gilets jaunes».


[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Des individus tentent d'incendier la permanence d'un député LREM

➜ Coups de feu, voitures incendiées, cercueil... Des députés menacés par des "gilets jaunes"

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi