Peuple de France : Migrants : la capitaine du Sea-Watch 3 remise en liberté

mercredi 3 juillet 2019

Migrants : la capitaine du Sea-Watch 3 remise en liberté

Le ton était monté entre l'Italie et la France après l'arrestation de la capitaine du navire humanitaire.
Le ton était monté entre l'Italie et la France après l'arrestation de la capitaine du navire humanitaire.

Pour Matteo Salvini, il ne s'agissait ni plus ni moins que d'« un acte criminel, un acte de guerre ».

Dans la nuit de vendredi 28 à samedi 29 juin, le Sea-Watch a accosté de force dans le port de Lampedusa, en Italie, avec 42 migrants à son bord. La capitaine du navire, Carola Rackete a été interpellée dans la foulée, après avoir fait débarquer les clandestins. Mais ce mardi 2 juillet au soir, l’officier a été libéré sur décision de justice, la juge chargée de l’enquête estimant qu’un décret italien sur la sécurité n’était « pas applicable aux actions de sauvetage », rapporte Le Parisien.

Une décision vivement dénoncée par Matteo Salvini, qui a indiqué que la capitaine allemande allait faire l’objet d’une mesure d’expulsion vers l’Allemagne, car elle est selon lui « dangereuse pour la sécurité nationale ». 

« Elle retournera dans son Allemagne, où ils ne seraient pas aussi tolérants avec une Italienne si elle devait attenter à la vie de policiers allemands », a cinglé le vice-Premier ministre italien.

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Articles à lire aussi