Peuple de France : Alexandre Benalla se serait fait passer pour le chauffeur de Bernard Cazeneuve devant des policiers

samedi 6 juillet 2019

Alexandre Benalla se serait fait passer pour le chauffeur de Bernard Cazeneuve devant des policiers

En 2016, face à des agents alertés pour des cris provenant de son appartement, l'ex-collaborateur de l'Élysée aurait affirmé être un policier et le chauffeur du ministre de l'Intérieur de l'époque, selon Le Monde.
En 2016, face à des agents alertés pour des cris provenant de son appartement, l'ex-collaborateur de l'Élysée aurait affirmé être un policier et le chauffeur du ministre de l'Intérieur de l'époque, selon Le Monde.


Alexandre Benalla aurait fait parler de lui bien avant l'affaire de la Contrescarpe.
Selon des informations du Monde ce vendredi soir, l'ancien conseiller de l'Élysée, mis en examen pour violences volontaires en réunion et immixtion dans l’exercice d’une fonction publique pour les faits survenus le 1er mai 2018, aurait déjà tenté de se faire passer pour un policier pour se sortir d'une salle affaire.

La scène se serait déroulée le 21 septembre 2016, soit huit mois avant sa nomination au cabinet de l'Elysée. Ce matin-là, vers 5 heures, des policiers se rendent au domicile d'Alexandre Benalla et sa compagne, à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Ils auraient été alertés par des cris. Dans la main courante que Le Monde a pu consulter, les agents indiquent qu'une «jeune femme serait séquestrée à domicile» et que «son conjoint serait violent et qu'il la maintiendrait de force à domicile».

Les policiers frappent à la porte. Alexandre Benalla finit par leur ouvrir. Le jeune homme, qui n'occupe pas encore un poste à responsabilité au sein du mouvement En marche! nouvellement créé, aurait manifesté «un énervement palpable» et adopté «un ton belliqueux». Pour se sortir de ce mauvais pas, Alexandre Benalla dit être «un fonctionnaire de police», et brandit une «carte professionnelle comportant une ligne tricolore». Le policier aurait alors découvert qu'il ne s'agissait pas d'une vraie carte. Le jeune homme dit alors être un ancien policier et le chauffeur du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. L'entourage de ce dernier a confirmé au Monde que ces affirmations étaient fausses.

[...] 

En savoir plus sur lefigaro.fr


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Articles à lire aussi