Peuple de France : Vladimir Poutine critique violemment la politique migratoire des progressistes

vendredi 28 juin 2019

Vladimir Poutine critique violemment la politique migratoire des progressistes

Dans un entretien accordé au Financial Times le 27 juin, le président russe Vladimir Poutine a fait une sortie remarquée sur le libéralisme en en faisant une critique sans concession.
Dans un entretien accordé au Financial Times le 27 juin, le président russe Vladimir Poutine a fait une sortie remarquée sur le libéralisme en en faisant une critique sans concession.

Une critique qui ne visait toutefois pas la doctrine traditionnelle du libéralisme mais les idées progressistes des démocraties occidentales qui l'accompagnent, telles que le multiculturalisme ou la politique de portes ouvertes en matière migratoire.


Pour le président russe, ces «prétendues idées libérales» sont en effet «devenues obsolètes» et ne sont plus tenable parce qu'elles se trouvent en «conflit avec les intérêts de l'immense majorité de la population».

Vladimir Poutine a ainsi qualifié d'«erreur capitale» la décision de la chancelière allemande Angela Merkel d'ouvrir la porte à un million de réfugiés en Allemagne, louant au contraire la politique de fermeture des frontières aux migrants illégaux du président américain Donald Trump. D'autant que, selon le président russe, les progressistes s'interdisent de sévir contre les migrants au nom de leur doctrine : 
«Cette idée progressiste présuppose que l'on ne peut rien faire. Que les migrants peuvent tuer, piller, violer en toute impunité du fait que leurs droits sont protégés.»

[...] 

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi