Peuple de France - Revue de presse française et internationale: «Je n’avais jamais vu ça»: La visite de Macron à Ornans sécurisée par 500 gendarmes et CRS

mardi 11 juin 2019

«Je n’avais jamais vu ça»: La visite de Macron à Ornans sécurisée par 500 gendarmes et CRS

C’est devenu la norme : tout déplacement présidentiel s’accompagne d’un lourd dispositif de sécurité. Ce lundi, dans la vallée de la Loue, près de 500 gendarmes et CRS étaient mobilisés autour d’Emmanuel Macron. Une situation de "bouclage" parfois mal perçue, sur place, par les habitants et les commerçants.
C’est devenu la norme : tout déplacement présidentiel s’accompagne d’un lourd dispositif de sécurité. Ce lundi, dans la vallée de la Loue, près de 500 gendarmes et CRS étaient mobilisés autour d’Emmanuel Macron. Une situation de "bouclage" parfois mal perçue, sur place, par les habitants et les commerçants.


La venue ce lundi à Ornans du président de la République a transformé cette paisible ville de 4 500 habitants en zone rouge.
Les chiffres sont impressionnants : aux côtés de 120 gendarmes du Doubs, près de 350 CRS ou gendarmes mobiles avaient été mobilisés. Sans compter le premier cercle, constitué par le GSPR (groupe de sécurité du président de la République). En appui des snipers, postés sur les toits et les falaises voisines, une brigade nautique patrouillait également en canoë-kayak sur la Loue.

Sous les parapluies détrempés, ce bouclage présidentiel a suscité de légères crispations. « Je n’avais jamais vu ça. Même quand Sarkozy était venu (en 2009, N.D.L.R.), c’était plus soft : il y avait juste des contrôles d’identité. Là, tout était verrouillé. Les gens étaient remontés, même ceux qui voulaient voir le président », s’agaçait un habitant....

[...]

En savoir plus sur estrepublicain.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Visite d'Emmanuel Macron à Ornans : une interpellation et des amendes pour des Gilets jaunes

3 commentaires:

Articles à lire aussi