Peuple de France : Var. Les fonctionnaires "fantômes" coûtent 1 million d'euros par an depuis trente ans aux contribuables

dimanche 30 juin 2019

Var. Les fonctionnaires "fantômes" coûtent 1 million d'euros par an depuis trente ans aux contribuables

Éducateur territorial, adjoint technique, Agent de maîtrise… Une trentaine de fonctionnaires territoriaux du Var n’ont pas d’affectation mais continuent de percevoir leur salaire, pour certains depuis 1989. Selon la Cour régionale des comptes Provence-Alpes-Côte D’Azur, la situation coûterait un million d’euros par an aux contribuables.
Éducateur territorial, adjoint technique, Agent de maîtrise… Une trentaine de fonctionnaires territoriaux du Var n’ont pas d’affectation mais continuent de percevoir leur salaire, pour certains depuis 1989. Selon la Cour régionale des comptes Provence-Alpes-Côte D’Azur, la situation coûterait un million d’euros par an aux contribuables.

Un service public privatisé et des agents qui se retrouvent sans travail pour plusieurs décennies, tout en gardant leur salaire.


Dans son rapport révélé par Var-Matin, La Cour régionale des comptes Provence-Alpes-Côte d’Azur vient de rappeler à l’ordre le Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Var sur le cas d’une trentaine d’agents sans affectation, qui, conformément à la loi, continuent de percevoir leur salaire. La situation dure depuis 2017 pour les derniers concernés et s’éternise depuis 1989 pour les plus anciens. Au total, ces 32 fonctionnaires coûteraient un million d’euros par an aux finances publiques sans qu’ils puissent exercer leur profession.

À l’heure des économies demandées aux collectivités locales, comment un tel scénario a-il pu se mettre en place en toute légalité ? Tout a commencé au moment de la privatisation du service municipal de l’eau de la ville de Toulon et de celui des ordures ménagères de la commune de la Seyne-sur-Mer, deux communes du Var.

Les postes des agents sont supprimés et rattachés, conformément à la loi, au centre de gestion de la fonction territoriale de leur département. Celui-ci se retrouve alors avec 120 fonctionnaires sans postes à devoir payer chaque mois. Les années passent et ces agents, toujours considérés comme en activité, bénéficient d’augmentation de salaires pour ne pas être défavorisés vis-à-vis de leurs collègues en poste.

[...]

En savoir plus sur ouest-france.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Dans le Var, des fonctionnaires «fantômes» continuent d'être payés... depuis 30 ans

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi