Peuple de France - Revue de presse française et internationale: Les pompiers entrent en grève ce mercredi

mercredi 26 juin 2019

Les pompiers entrent en grève ce mercredi

Les pompiers entament ce mercredi un mouvement de grève prévu pour durer tout l'été afin de dénoncer le manque de moyens et réclamer un «recrutement massif»
Les pompiers entament ce mercredi un mouvement de grève prévu pour durer tout l'été afin de dénoncer le manque de moyens et réclamer un «recrutement massif»

La grève est prévue pour durer du 26 juin au 31 août. Face à l'augmentation du nombre de leurs interventions en France, les pompiers réclament davantage de moyens.


Ils demandent avant tout un «recrutement massif» ainsi qu'une revalorisation de la prime de feu. Les sept syndicats, qui représentent plus de 85% des pompiers professionnels, ayant déposé une série de préavis de grève dénoncent un «déni de dialogue social» et fustigent les «projets néfastes» du gouvernement. Les sapeurs-pompiers professionnels ont appelé les pompiers volontaires à rejoindre le mouvement.

Concrètement, la grève chez les sapeurs-pompiers n'a aucune incidence sur la qualité et la garantie des secours. En effet, tenus d'assurer un service minimum, les grévistes se contenteront d'inscriptions sur les casernes, les véhicules et les tee-shirts, ou de brassards lors de interventions. La Brigade des sapeurs-pompiers de Paris n'est cependant pas concernée par le mouvement social, ni les pompiers de Marseille.


[...]

En savoir plus sur lefigaro.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ «Ça craque de partout»: les pompiers préviennent Christophe Castaner et préparent une grève

1 commentaire:

gilbert rocaries a dit…

Macron,monsieur je sais tout au lieu de s'occuper des immigrés,et de vendre les usines et aéroports à l'étranger serait plus inspiré de s'occuper des problémes tels (les pompiers,policiers,gendarmes,personnels hospitaliers etc etc,L'Elysee n'est plus une résidence présidentielle,mais une agence de demolition de la France.

Articles à lire aussi