Peuple de France : "nuit de cauchemar" : les passagers d'un Intercités Paris-Clermont bloqués pendant six heures sans eau ni climatisation

vendredi 28 juin 2019

"nuit de cauchemar" : les passagers d'un Intercités Paris-Clermont bloqués pendant six heures sans eau ni climatisation

Le train a d'abord été retardé à cause d'un suicide, puis totalement immobilisé à cause d'une rupture de caténaire.
Le train a d'abord été retardé à cause d'un suicide, puis totalement immobilisé à cause d'une rupture de caténaire.

Des passagers d'un Intercités Paris-Clermont ont passé la nuit bloqués dans les wagons.


Le départ de leur train était normalement prévu jeudi 28 juin en gare de Paris-Bercy à 17h57. Mais il a été une première fois retardé en raison d'un suicide. L'Intercités est donc parti avec deux heures et demie de retard, à 20h30. Sauf que deux heures plus tard, à 22h30, une caténaire a disjoncté et fondu, au sud de Montargis (Loiret), indique la SNCF.

Les passagers se sont donc retrouvés bloqués dans le train, sans climatisation, sans eau et avec des toilettes hors d'usage. 

"On est sortis pour prendre l'air car il faisait presque 30°C dans le wagon, on est restés dehors à peu près six heures, c'est vraiment une nuit de cauchemar", raconte Sophie, une passagère de l'Intercités, à franceinfo. 

[...]

En savoir plus sur francetvinfo.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ SNCF, la société qui vit sur le dos des Français

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi