Peuple de France : Macron va dans le mur en dénonçant la fachosphère et le populisme

samedi 1 juin 2019

Macron va dans le mur en dénonçant la fachosphère et le populisme

Macron va dans le mur en abusant de l’espace médiatique contre les nationalistes et les patriotes. Le mythe du faux Grand débat a été une entorse aux règles du CSA pour la campagne LREM des européennes.
Macron va dans le mur en abusant de l’espace médiatique contre les nationalistes et les patriotes. Le mythe du faux Grand débat a été une entorse aux règles du CSA pour la campagne LREM des européennes.

Les chaînes d’information en continu comme BFM-Macron et LCI le pire de TF1 ont produit en série
des émissions manipulées et partisanes, composées en grande majorité de communicants et d’éditorialistes pro-Macron pour stigmatiser en permanence le Rassemblement National. Saturant en permanence l’espace télévisuel, la propagande pro-Macron est devenue imbuvable au même titre que les journalistes collabos.

Et il semble que la propagande de Macron contre le Rassemblement National et Marine le Pen soient bien utiles pour des rédactions collabos souvent à court d’idées. C’est donc sans aucun scrupule qu’elles se livrent à leurs attaques en continu contre Marine le Pen et le RN accusés d’être d’extrême-droite ! Robert Ménard en sait quelque chose et le toujours nuancé Dominique Jamet n’est pas non plus épargné.

Les sujets interdits sont Immigration, Christianophobie, Racisme anti-blanc, Migrants et délinquance ! Sans oublier le pain béni du Grand Remplacement au profit de l’invasion des migrants venus d’Afrique !

Critiquer Macron vaut d’être attaqué pour des incitations à la haine dans les médias collabos qui sont les premiers promoteurs de fausses nouvelles sur les réseaux sociaux dans la critique partisane absurde des médias de réinformation soi-disant d’extrême droite et de Jean-Yves Le Gallou, Renaud Camus, etc.

Les attaques des médias collabos pro-Macron contre le Rassemblement National et Marine le Pen légitiment pleinement les sites de réinformation stigmatisés comme relevant de la fachosphère. De là, on se plaint que CNews contribue à légitimer pleinement les idées d’extrême-droite dans le champ médiatique.

Toujours prompts à inviter des journalistes et des chercheurs sympathisants ou militants de la gauche radicale proches des LREM, les présentateurs sont en revanche muets quant aux orientations politiques des invités partisans déguisés en soi-disant spécialistes. Cette mystification est habituellement tolérée sur toutes les télés vulgaires en continu qui se comportent comme membres actifs de la propagande partisane LREM.

Ainsi, vouloir parler du Grand Remplacement est critiqué pour « vouloir souffler sur les braises » !

Après l’attentat de Christchurch, les grands médias ont dénoncé le piège dans lequel les idéologues veulent conduire le pays, celui de la haine, celui de la guerre civile qui a pour nom « le Grand remplacement ».

Avant tout massacre de la liberté d’expression, il y a bien une idée totalitaire de Macron.

Le 30 mai 2018, Pascal Praud reçevait sur CNews André Bercoff qui abordait la théorie du complot concernant le sauvetage manipulé d’un bébé par Mamoudou Gassama, à Paris, quand Robert Ménard est disqualifé en tant qu’adorateur du Grand Remplacement et quand Bercoff relaye des Fake News concernant l’incendie de Notre-Dame de Paris : « Ce que vous décrivez mène tout droit à l’hypothèse de quelqu’un qui aurait cherché à ce que l’incendie se développe« . Tout ça vaut bien le massacre de la liberté d’expression !

Mais BFM-Macron et LCI le pire de TF1, voire CNews, n’en sont franchement plus à ça près.

Pauline Perrenot : Les « réinformateurs » qui écrivent pour des sites de la « réinfosphère » accusent les médias traditionnels de partialité, et jugent que la soi-disant neutralité des médias est un leurre.

Les médias collabos pro-Macron dénoncent la « réinfosphère » et la « fachosphère », ces noms vulgaires qu’ils collent habituellement pour stigmatiser le « journalisme indépendant » de réinformation, celui qui veut donner « une autre vision de l’actualité » comme RT, TV Libertés, Fdesouche, etc. qui proposent aux Français des excellentes critiques de l’actualité épurée ou même censurée par le système médiatique pro-Macron. Les sites de réinformation reviennent quasiment en exclusivité sur les infos et les faits dénaturés par les LREM.

Le macronisme est-il une impasse ? Mais Macron est sûrement dans une impasse avec les « Gilets Jaunes ». C’est rien de le dire ! Ses incohérences, ses contradictions, ses lâchetés, ses mensonges dérisoires sautent aujourd’hui aux yeux de tous. Il suffit d’exposer les faits et les violences policières de la répression absurde des éborgneurs Macron-Castaner. Et les images se passent de commentaires ! La vérité est que Macron est dans les rêvasseries d’un jeune bourgeois ambitieux insatisfait de sa vie étriquée à Amiens, dans une famille trop normale de deux médecins non défavorisés sur le plan intellectuel ni sur le plan matériel.

Il pouvait fantasmer sur ce qu’il pourrait être en fréquentant la gauche des intellos-milliardaires ! Ce qui signifie qu’il devait tout faire pour le devenir… une utopie de riche bourgeois pas en paix avec lui-même.

Alors que nous rentrons dans des temps parmi les plus troublés, sur tous les plans, il est clair que le macronisme n’y résistera pas. Incompétent en économie comme en politique, il se fracassera contre la réalité.

LREM a couché avec la gauche et a été la maîtresse d’une gauche soumise à la soupe de Macron. Il en a même fait la promotion en récupérant les social-traîtres de l’UMPS de la droite molle de Juppé-Bayrou.

Macron a toujours menti pour faire diversion, détournant l’attention des gens des vrais problèmes par des combats dérisoires et des allégations oiseuses contre les populistes, quand des dangers autrement plus menaçants s’amoncelaient sur l’économie, comme aussi avec la montée d’un islam radical dans les quartiers.

Macron et les socialistes ont toujours cherché à créer un prolétariat de substitution avec les migrants islamistes, considérant que cet électorat était plein de promesses, comme l’assujettissement des populations issues de l’immigration pour le plus grand profit électoraliste de la gauche caviar. C’est pourquoi la gauche a toujours organisé le laxisme judiciaire, notamment en matière de délinquance dans les quartiers islamisés. On peut dire du laxisme judiciaire qu’il est inséparable de l’idéologie libertaire de la gauche caviar.

© Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.


Sur le même thème lire aussi:

➜ Emmanuel Macron En Marche... vers la sortie !

➜ Sondage des deux ans : Emmanuel Macron jugé incompétent !

1 commentaire:

  1. Il vaudrait mieuq x qu'il soit coulé au large de marseille dans I container rempli de béton armé

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi