Revue de presse française et internationale - Peuple de France: Limoges: un sans-papiers algérien tue et enterre son ex-copine dans son jardin

vendredi 7 juin 2019

Limoges: un sans-papiers algérien tue et enterre son ex-copine dans son jardin

Les enquêteurs de la police judiciaire de Limoges, au centre sud-ouest de la France, ont entamé, le mardi 4 juin, la procédure de la reconstitution d’une scène de crime dans lequel serait impliqué un sans-papiers algérien âgé de 30 ans. Le mis en cause aurait tué et enterré son ex-copine dans le jardin de son immeuble à Limoges, rapporte le site régional « Le populaire du Centre ».
Les enquêteurs de la police judiciaire de Limoges, au centre sud-ouest de la France, ont entamé, le mardi 4 juin, la procédure de la reconstitution d’une scène de crime dans lequel serait impliqué un sans-papiers algérien âgé de 30 ans. Le mis en cause aurait tué et enterré son ex-copine dans le jardin de son immeuble à Limoges, rapporte le site régional « Le populaire du Centre ».

Selon le média français, les faits remontent au mois de juin 2018.
La victime, Marion C., est une Française de 35 ans, mère de deux enfants. Elle avait été retrouvée morte et enterrée dans le jardin de son immeuble, situé à la rue Berthelot à Limoges. Sa famille avait signalé sa disparition quelques jours auparavant.

Le corps de la victime portait les marques de plusieurs blessures au couteau et a été entouré de différentes matières, notamment « une sorte de cellophane ».

Le sans-papiers algérien, ancien compagnon de la victime, a été arrêté quelques jours après le crime, en région parisienne. Le mis en cause avait reconnu les faits et a expliqué son geste par la colère qu’il a ressentie en découvrant que sa compagne entretenait une autre relation amoureuse. Il avait avoué avoir porté plusieurs coups de couteau à la victime avant de l’enterrer dans le jardin de la résidence.

[...]

En savoir plus sur observalgerie.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Lille : un sans-papier algérien agresse un policier en pleine rue

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi