Peuple de France : Le légionnaire qui avait tué son agresseur a été acquitté

samedi 22 juin 2019

Le légionnaire qui avait tué son agresseur a été acquitté

L’ancien militaire était accusé d’avoir poignardé un dealer qui l’avait agressé en 2014. La cour d’assises a reconnu que l’agresseur s’était infligé lui-même les blessures qui lui furent fatales.
L’ancien militaire était accusé d’avoir poignardé un dealer qui l’avait agressé en 2014. La cour d’assises a reconnu que l’agresseur s’était infligé lui-même les blessures qui lui furent fatales.

Le verdict est tombé ce vendredi.



Le légionnaire qui avait tué son agresseur en mai 2014 a été acquitté par la cour d’assises. L’ancien soldat, qui a quitté l’armée il y a plus d’un an, était poursuivi pour «violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner».

Au cours de la rixe qui l’avait opposé à un dealer gare du Nord qui lui proposait de la drogue, le légionnaire avait arraché l’arme de son agresseur. Le dealer s’était finalement effondré alors qu’il prenait la fuite pour décéder quelques heures plus tard à l’hôpital des suites de blessures infligées par le couteau. Le légionnaire se défendait d’avoir porté des coups, il soutenait que l’agresseur s’était empalé lui-même, en lui assenant des coups de genoux. Cette version a finalement été acceptée par le tribunal qui a reconnu l’absence de coup, et l’innocence de fait de l’ancien militaire.

[...]

En savoir plus sur lefigaro.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ En situation irrégulière, l’ex-légionnaire avait l’obligation de quitter territoire : la justice le réhabilite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi