Peuple de France : Des grévistes de l'hôpital Lariboisière en arrêt maladie convoqués pour un contrôle médical

jeudi 6 juin 2019

Des grévistes de l'hôpital Lariboisière en arrêt maladie convoqués pour un contrôle médical

Lundi soir, une vingtaine de personnels des urgences n'ont pas pris leur service à Lariboisière, se mettant en arrêt maladie pour 48h.
Lundi soir, une vingtaine de personnels des urgences n'ont pas pris leur service à Lariboisière, se mettant en arrêt maladie pour 48h.

Six des 13 soignants qui se sont mis en arrêt maladie lundi soir à l'hôpital Lariboisière, à Paris, ont été convoqués à un contrôle médical à la demande de la direction de l'établissement, a t-on appris de sources concordantes.

Le personnel déplore un acte "inacceptable, écoeurant, inadmissible"


*****

Grèves, réquisitions, arrêts maladie: la crise des urgences hospitalières dure depuis bientôt trois mois et ne cesse de s'amplifier, avec une manifestation nationale prévue à Paris jeudi après-midi, en attendant une rencontre avec la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

A Paris aussi, une quinzaine d'infirmiers et d'aides-soignants de l'équipe de nuit des urgences de Lariboisière se sont fait porter pâle et ne se sont pas présentés dans la nuit de lundi à mardi.

Une façon "d'envoyer un signal fort" pour faire comprendre que "les équipes sont épuisées", a expliqué à l'AFP Hugo Huon, infirmier dans cet hôpital et membre du collectif Inter-Urgences.

Mais Mme Buzyn n'a pas apprécié la méthode: "C'est dévoyer ce qu'est un arrêt maladie. Je pense que ce n'est pas bien, ça entraîne une surcharge de travail pour les autres", a-t-elle réagi mardi.


Sources: bfmtv.com - actu.orange.fr


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi