Peuple de France : Grande-Synthe: Le Conseil d’État enjoint la préfecture du Nord d’améliorer les conditions de vie des migrants

dimanche 23 juin 2019

Grande-Synthe: Le Conseil d’État enjoint la préfecture du Nord d’améliorer les conditions de vie des migrants

Le préfet a huit jours pour installer des points d’eau, des douches et des sanitaires près d’un gymnase de Grande-Synthe.
Le préfet a huit jours pour installer des points d’eau, des douches et des sanitaires près d’un gymnase de Grande-Synthe.
   


Le Conseil d’Etat a enjoint vendredi 21 juin la préfecture du Nord à installer des points d’eau, douches et sanitaires à proximité d’un
gymnase de Grande-Synthe, autour duquel vivent quelque 700 migrants, et à organiser des maraudes pour les informer de leurs droits.

La plus haute juridiction administrative donne un délai de huit jours au préfet pour installer ces équipements « en nombre suffisant », et « mettre en place des maraudes d’information (...), à l’occasion desquelles des documents dans les langues principales, dont le Sorani, seront remis aux migrants pour les informer de leurs droits », peut-on lire dans son ordonnance consultée par l’AFP.

Saisi en référé, par neuf associations rejointes par la commune de Grande-Synthe qui voyaient dans les « conditions de vie » de ces migrants et « l’inaction » de l’Etat une « violation de leurs droits fondamentaux », le Conseil d’Etat annule ainsi une décision du tribunal administratif de Lille datée du 9 mai.

[...]

En savoir plus sur nouvelobs.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Conditions de vie à Grande-Synthe : deux migrants attaquent l’État

1 commentaire:

Articles à lire aussi