Peuple de France : Selon un eurodéputé, un maire élu sans le soutien de LREM sera «un ennemi du président»

samedi 1 juin 2019

Selon un eurodéputé, un maire élu sans le soutien de LREM sera «un ennemi du président»

A peine élu eurodéputé de La République en marche, Gilles Boyer se fait déjà remarquer. Pour lui, la vie politique semble binaire : soit vous êtes soutenu par LREM et le Modem, soit vous êtes «un ennemi du président». La déclaration fait polémique.
A peine élu eurodéputé de La République en marche, Gilles Boyer se fait déjà remarquer. Pour lui, la vie politique semble binaire : soit vous êtes soutenu par LREM et le Modem, soit vous êtes «un ennemi du président». La déclaration fait polémique.

«Un maire qui sera réélu sans l'apport de La République en marche et du Modem sera un ennemi du président», a déclaré de manière radicale le nouvel eurodéputé de La République en marche, Gilles
Boyer, le 30 mai sur Europe 1. Une manière d'avertir tous les candidats potentiels aux élections municipales qui auront lieu dans un an, en 2020. Une vision absolue qui n'a pas du tout plu au monde politique.


Le maire LR de Sauveterre-de-Guyenne, Yves d'Amécourt, demande à Gilles Boyer de relire la Constitution : «Les Maires sont élus par le peuple et, le jour de leur élection ils deviennent officiers du ministère public ! Ils ne peuvent pas être "les ennemis du chef de l’Etat" ! Le président Emmanuel Macron n’est pas un "chef de parti" ! »

Le député européen du Rassemblement national, Jérôme Rivière voit pour sa part dans les propos de Gilles Boyer de l'«arrogance», de la «brutalité qui n’a rien à voir avec la pratique de la démocratie». «Ça rappelle les propos du Président W. Bush. Pas vraiment nouveau monde», ajoute-t-il.


[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ LREM, le parti des gens intelligents… qui nous prennent pour des cons

➜ Des célébrités demandent l'exclusion d'une députée LREM pour homophobie

1 commentaire:

  1. Ce président,est un tyran. Quand arreterons nous ce destructeur de la nation. Il n y a plus de démocratie en France.Arrétons vite ce fou furieux qui de par son élection a complétement pété un plomb. C'est trés grave pour le Pays.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi