Peuple de France - Revue de presse française et internationale: Des parents d'élèves en colère contre la montée de la violence à l'école

mardi 11 juin 2019

Des parents d'élèves en colère contre la montée de la violence à l'école

Les parents d’élèves de l’école primaire de Ganges dénoncent la montée de la violence dans l'établissement. Selon eux, la fermeture d’une classe et les sureffectifs sont à l’origine de cette flambée.
Les parents d’élèves de l’école primaire de Ganges dénoncent la montée de la violence dans l'établissement. Selon eux, la fermeture d’une classe et les sureffectifs sont à l’origine de cette flambée.

Les parents d'élèves de Ganges sont en colère.


Des classes surchargées, des faits de violence... Ils tirent la sonnette d'alarme sur la situation de l'école primaire de la commune. Ils réclament des moyens supplémentaires.

Cindy, par exemple, a écrit sur l'une de ces feuilles. Elle est la maman d'Enzo, 7 ans. Le petit garçon souffre de harcèlement à l'école. "Depuis la rentrée, _il se fait taper par tout le monde. Des petits, des grands, des CM1, des CM2... On le choppe par la gorge, on le soulève, on l'étrangle. Il n'en dort plus la nuit, il se réveille en pleurant et en hurlant", témoigne cette maman en colère. Résultat, l'année prochaine Enzo va changer d'école pour un établissement privé, plus coûteux. 

L'origine de cette violence, selon ces parents, c'est notamment la surcharge des classe. Vanessa est la maman d'Anaïs, en maternelle. La maîtresse de sa fille enseigne aux petites, moyennes et grandes sections. "Ça fait beaucoup d'enfants pour une seule personne", déplore Vanessa.

[...]

En savoir plus sur francebleu.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ « Certains parents n'acceptent pas la loi de l'école et les valeurs de la République »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi